Belles, anciennes et populaires : des voitures devenues cultes

TF1 | Reportage O. Santicchi, F. Maillard, K. Benadeslam
Publié le 17 avril 2022 à 20h25, mis à jour le 19 avril 2022 à 13h45

Source : JT 20h WE

La traversée de Paris en voitures anciennes : un rendez-vous que les passionnés d’automobiles attendent avec impatience.
Bon nombre des participantes n’étaient pas destinées à devenir des modèles de collection.
Les 4L, 2CV et Fiat 500 l’ont emporté.

Vue imprenable sur la capitale et son patrimoine roulant. Au pied du Sacré-Cœur, les 770 véhicules d’époque de la Traversée de Paris permettent d’abord une confession. Même rustiques, comme cette 4L de 1980, une voiture ancienne peut-être capricieuse. À part ça, du bonheur, surtout pour les divers et variés occupants des modèles populaires.

Xavier Guillemin ne voulait rien d’autre que la 2CV de son enfance, indémodable, pas seulement pour lui. Nostalgies et économie. Même un demi-siècle après sa sortie des chaînes d’assemblage, l’Ami 6 de Citroën et son esthétique hors-norme reste à portée de presque toutes les bourses. Depuis son Isetta lilliputienne, Marie-Pierre Briet confirme. Membre de Vincennes en Anciennes, le plus grand club multimarque de France, elle est bien placée pour mesurer une autre différence avec les voitures luxes.

Mini prix, mini taille, maxi plaisir, le bon cocktail pour Anna Tiger, une propriétaire de Fiat 500. Elle n’a pas hésité à copieusement gonfler le moteur pour remonter les performances et son morale. Selon la Fédération française des véhicules d’époque, près de 60% de ces voitures coûtent moins de 18 000 euros à l’achat. Pour les budgets vraiment serrés, il reste un autre classique absolu, génial : le Solex. Sept millions d'exemplaires vendus dans le monde. Actuellement, à peine 500 euros pour rouler tranquillement, librement, différemment.


TF1 | Reportage O. Santicchi, F. Maillard, K. Benadeslam

Tout
TF1 Info