Blocage en Martinique : les pillages et les violences se multiplient

Publié le 25 novembre 2021 à 20h20, mis à jour le 25 novembre 2021 à 23h58

Source : JT 20h Semaine

Une nouvelle nuit de violences en Martinique : incendies, pillages, barrages pour empêcher les soignants non-grévistes de se rendre à l’hôpital.

Nuit de violences, de pillages et de destructions en Martinique. Ce jeudi matin, l’île s’est réveillée sous le choc. Toute la soirée, la Martinique a brûlé. Un supermarché et plusieurs magasins ont été incendiés dans la commune du Robert. Corine Rodeff découvre son commerce complètement calciné. Des scènes d’une violence extrême qui s'étendent sur toute la Martinique. Dans le quartier populaire de San Teresa, Fort-de-France, c’est tout un centre médical qui a été ravagé. Plusieurs de ces professionnels de santé ont assisté au pillage, médusés, dégoûtés.

En Martinique, la situation est devenue incontrôlable, les routes, les autoroutes sont coupées par des barrages sauvages. Certains sont même devenus des points de raquettes où des hommes cagoulés font payer les automobilistes pour passer. Parfois les situations dégénèrent. Ici, la voiture semble vouloir forcer le barrage. Elle est d’abord retenue, puis une vitre est cassée avant que le conducteur ne parvienne à s’enfuir.

Les syndicats eux-même, à l’origine de la grève générale, semblent dépassés. La nuit dernière encore, des tirs à balles réelles ont visé les forces de l’ordre et leur véhicule. Sept personnes ont été interpellées dont une avec une arme de guerre. Depuis le début de la contestation et des violences il y a trois jours sur l’île, au moins sept policiers et gendarmes ont été blessés.

T F1 | Reportage I. Bornacin, J.M. d'Abreu, J.M. Cardot


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info