Cette raison qui explique pourquoi les Français ne laissent pas de pourboire au moment de payer l’addition

par Sabine BOUCHOUL | Chronique : Maud DESCAMPS
Publié le 20 février 2024 à 10h14

Source : Bonjour !

Laisser un pourboire n’est pas un geste inné pour beaucoup de Français.
Pourtant, quelques centimes font énormément de différence pour les employés de bar et de restaurant.
Explications de Maud Descamps dans Bonjour ! La Matinale TF1.

Laisser quelques euros sur la table à la fin d’un repas au restaurant n’est pas un geste que les Français font facilement.  Un effet, la France n’a pas vraiment la culture du pourboire. Dans Bonjour ! La Matinale TF1, Maud Descamps nous explique pourquoi quelques centimes font pourtant la différence. 

Repas payé, service compris

Seulement 1 Français sur 3 laissent systématiquement un pourboire sur le coin de la table. Et ce pourboire, il n’est pas énorme selon les chiffres du CSA pour LYF. En effet, le montant moyen en France est de 2,80 euros. Cette habitude de ne pas laisser de pourboire à la fin d’un repas au restaurant trouve une bonne explication. Contrairement aux États-Unis ou en France, le service, c’est-à-dire le salaire des serveurs et des serveuses, est compris dans l’addition que l’on nous tend. En effet, depuis 1987, 15 % de la facture sert à la rémunération du personnel de table. De l’autre côté de l’Atlantique en revanche, c’est une tout autre histoire puisque les serveurs et les serveuses ne sont rémunérés qu’aux pourboires, c’est la raison pour laquelle il est coutume de payer 10 à 15 % de plus au moment de régler l’addition.

Les pourboires, un petit coussin financier

Le salaire brut moyen d’un serveur en France est de 1804 euros. C’est le montant du SMIC hôtelier. En net, cela signifie que le salaire tourne autour de 1400 euros, une somme qui n’est pas énorme compte tenu de la charge de travail et de l’amplitude horaire à laquelle sont soumis le personnel. De ce fait, les pourboires permettent de mettre un peu de beurre dans les épinards, parfois jusqu’à 400 euros par mois, ce qui n’est pas négligeable en période de crise du pouvoir d’achat.  

Pourtant, en 10 ans, le pourboire a baissé de 80% en France et l’une des explications réside dans la disparition progressive de la monnaie ! On a, en effet, moins de pièces dans nos poches et on a pris l’habitude de dégainer la carte bleue pour régler nos achats ou payer l’addition. Toutefois, certains établissements proposent de payer un pourboire directement avec la carte bancaire en arrondissant la facture de quelques euros. Une solution qui pourrait séduire 2 Français sur trois.

Ces villes où l’on donne le moins

Selon les régions, les Français ne laissent pas du tout la même somme d’argent sur la table. Il semblerait que la ville de Rennes soit celle où l’on donne le moins, suivi de Bordeaux et de Clermont-Ferrand. D’ailleurs, quel est le montant d’un bon pourboire ? Réponse sur le site de l’Office de Tourisme de Paris : "En France, les prix s’entendent taxes et services compris et incluent donc le service. Mais si le service a été particulièrement soigné, vous pouvez laisser un pourboire pour manifester votre satisfaction. Le montant est généralement de 5 à 10 % de l’addition". 


Sabine BOUCHOUL | Chronique : Maud DESCAMPS

Tout
TF1 Info