Télétravail : perd-on réellement "sa créativité et sa passion" ?

par Marie BOUISSEREN | Chronique Bonjour ! La Matinale TF1 : Christophe Beaugrand
Publié le 25 janvier 2024 à 11h45

Source : Bonjour !

Le télétravail s'est énormément démocratisé depuis le Covid.
S'il peut procurer un certain confort, il ne fait pas totalement l'unanimité chez certains patrons.
Christophe Beaugrand fait le point dans Bonjour ! La Matinale TF1, sur les avantages, mais aussi les inconvénients.

Depuis la pandémie de Covid-19 il y a près de quatre ans, le télétravail s’est énormément démocratisé et généralisé dans le monde. Aujourd’hui, nombreuses sont les entreprises qui proposent davantage de travail à la maison qu’au bureau, dès que la fonction le permet. Premièrement, d’un point de vue économique, c’est un bienfait. Les sociétés ne sont plus dans l’obligation de louer de grands bureaux, puisque peu de salariés sont présents en même temps. Dans un second temps, le point de vue écologique n’est pas non plus à négliger. Le travail à domicile, ça veut aussi dire moins de temps de transport, et moins d’aller-retour en voiture !

Et si pour beaucoup d’entreprises, le télétravail est vu comme une aubaine et une nouvelle pratique saluée, pour le Directeur général de L'Oréal, c’est tout le contraire… "Les télétravailleurs n’ont absolument aucun attachement, aucune passion, aucune créativité. (…) Je pense qu’il est vital d’être au bureau, il s’agirait de rencontrer des gens", a déclaré Nicolas Hierominus lors du Forum économique de Davos. Mais a-t-il raison ? Les précisions de Christophe Beaugrand dans Bonjour ! La Matinale TF1

Des conditions optimales nécessaires

D’après Guillaume Rappet, psychologue du travail, ce qui pourrait perturber la productivité des salariés lors du télétravail, ce sont tout d’abord les conditions. "Ça ne tue ni la créativité, ni la passion. Tout va dépendre des conditions et des modalités dans lesquelles on exerce le télétravail", martèle le professionnel. En effet, si vous êtes sur un tout petit écran, sur votre chaise de cuisine, avec votre table qui n’est pas du tout adaptée, dans un 30 m² avec le voisin qui fait des travaux… Bref, si vous n’êtes pas dans des conditions optimales, peut-être que ces paramètres auront un impact sur votre travail. 

Les Français sont-ils heureux de bénéficier du télétravail ?

Aussi, de nombreux Français sont favorables à la pratique, à condition qu’elle soit choisie. En 2023, 72 % des salariés travaillaient régulièrement ou occasionnellement en dehors du bureau, mais 32 % d’entre eux aimeraient retrouver leur lieu de travail 100 % du temps. Pour 7 salariés sur 10, l’intérêt de venir au bureau vient surtout des moments de convivialité et de partage. Et du côté des chefs d’entreprise, quelques chiffres peuvent faire peur aux télétravailleurs affirmés : selon une étude du Wall Street Journal, 9 chefs d’entreprise américains sur 10 affirment qu’ils préfèrent favoriser les employés en présentiel dans le cadre de primes ou d’augmentations salariales.

À noter que certaines entreprises tendent à revoir les clauses de télétravail dans les contrats des salariés. Quelques employeurs souhaiteraient un jour par semaine, invoquant le sous-effectif en fin de semaine ou encore le manque de visibilité sur les équipes, certains salariés ne prévenant pas toujours des jours qu’ils prennent. Avant la pandémie, seulement 3 % des salariés français avaient recours à cette pratique. Ils sont aujourd’hui 25 % à en bénéficier.


Marie BOUISSEREN | Chronique Bonjour ! La Matinale TF1 : Christophe Beaugrand

Tout
TF1 Info