Si le divorce signe la fin du mariage d’un couple, il peut aussi marquer une déchirure pour les parents des enfants divorcés.
Certains parents peuvent mal vivre cette séparation, surtout si les liens avec le beau-fils ou la belle-fille étaient très forts.
Dans Bonjour ! La Matinale TF1, Benjamin Muller livre quelques conseils pour mieux traverser cette épreuve de la vie.

En France, 130 000 couples divorcent chaque année, selon l'Ifop. En 2020, 57 500 divorces ont été prononcés devant le juge aux affaires familiales. Un nombre en baisse d’environ 13 % qui s’explique par le fait que désormais, les divorces par consentement mutuel ne sont plus du ressort du juge, mais sont enregistrés par un notaire. Même s’il s’agit d’un divorce à l’amiable, cela peut être douloureux pour les parents des divorcés vivent ces séparations. Les explications de Benjamin Muller dans Bonjour ! La Matinale TF1.

Un choc (aussi) pour les parents

C’est autour de 44 ans pour les hommes et 42 ans pour les femmes que l’on divorce en France. À cet âge-là, beaucoup d’enfants ont encore leurs parents avec eux. Et pour ces derniers, le divorce, même à l’amiable, de leurs enfants peut être une immense tristesse. C’est ce qu’explique Hervé, père d’une fille qui s’est séparée de son compagnon. "Cela a été un choc de quitter, de voir disparaître de ma vie quelqu’un qui a été présent pendant quatre ans. On est une famille nombreuse, on avait des WhatsApp… Le voir partir, ça fait toujours quelque chose".

Faut-il continuer à voir l’ex de sa fille ou de son fils ?

Les psychologues et spécialistes du couple estiment que les parents peuvent maintenir le lien et la communication tout en précisant qu’il faudra couper le cordon dès lors que l’enfant rencontre une nouvelle personne. Caroline Kruse, thérapeute, explique : "Si votre fils ou votre fille noue une nouvelle relation, il risque d’y avoir une multiplication sensible des rivalités et des conflits de loyauté. Dans ce cas de figure, il faut faire attention aux comparaisons intempestives. Même si on était très attaché son ex, il vaut mieux ne pas montrer cette affection au nouveau partenaire".

Accompagner son enfant pendant un divorce

Malgré la déchirure et la tristesse que les parents peuvent ressentir, ils restent des parents et leur rôle sera d’abord d’accompagner, de supporter et de soutenir leur enfant pendant l’épreuve du divorce. Ils doivent ainsi penser à respecter la décision, ne pas juger (sauf si nécessaire) et enfin, ils peuvent être d’une grande aide pour les petits-enfants. Par ailleurs, il y a des choses à ne pas faire comme cracher son venin sur cet ex jamais accepté par la famille. Il est aussi conseillé d’éviter les critiques et se rappeler que malgré tout, les parents et les enfants forment une équipe et que l’on se remet toujours d’une séparation. 


Sabine BOUCHOUL | Chronique : Benjamin MULLER

Tout
TF1 Info