#MeTooGarçons : la parole des hommes se libère

Publié le 29 février 2024 à 11h46

Source : Bonjour !

Le cinéma français est secoué ces dernières semaines par des révélations sur des agressions sexuelles.
Les accusations de Judith Godrèche contre les réalisateurs Benoît Jacquot et Jacques Doillon ont permis un début de libération de la parole.
En effet, le hashtag #MeTooGarçons a par exemple commencé à émerger depuis quelques jours.

Les accusations de l'actrice Judith Godrèche contre deux réalisateurs semblent avoir libéré la parole sur les violences ou agressions sexuelles dans le milieu du cinéma. Depuis sa prise de parole, plusieurs actrices ont suivi le mouvement pour dénoncer des agressions et l'omerta dans la "grande famille" du cinéma.

Sur Instagram, un acteur cette fois, Aurélien Wiik, a lancé le hashtag #MeTooGarçons. "Les garçons du cinéma se réveillent", a-t-il notamment écrit, en partageant certaines de ses expériences, avant d'appeler "garçons, filles" à "parler" et "agir", en déposant plainte. Si peu d'autres acteurs ont parlé depuis cet appel d'Aurélien Wiik, de très nombreux anonymes ont décidé de raconter ce qu'ils ont vécu sur les réseaux sociaux.

Découvrez chaque jour l'Info décalée de Christophe Beaugrand dans Bonjour ! la Matinale TF1. Vous pouvez voir en direct ou revoir la chronique sur TF1 Info et en streaming sur TF1+.


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info