Le ministère de l'Intérieur a recensé 200 000 cambriolages en 2023.
Près de la moitié des effractions ont lieu pendant les vacances.
Dans Bonjour ! La Matinale TF1, Jean-Marie Bagayoko nous livre des solutions pour sécuriser nos maisons sans se ruiner.

Quitter sa maison pendant un moment peut être une source de stress. En effet, la peur d’être cambriolé reste toujours dans un coin de la tête, même lorsqu’on est en vacances. Selon le ministère de l'Intérieur, il y a eu 200 000 cambriolages pour la seule année 2023, une augmentation de 18 % par rapport à l’année précédente. Sécuriser sa maison est donc primordial et il est possible de le faire sans casser son PEL. Jean-Marie Bagayoko nous explique tout dans Bonjour ! La Matinale TF1. 

Compter sur la solidarité des voisins

Près d’un cambriolage sur deux a lieu pendant les vacances et que le logement soit un appartement ou une maison n’y change rien, il y a autant de (mal)chance d’être victime. De plus en plus de Français cherchent donc des solutions pour sécuriser leur habitation afin de partir l’esprit un peu plus léger. Toutefois, si les systèmes de surveillance restent relativement onéreux, il est possible de sécuriser sa maison sans se ruiner. La première solution ne coûte d’ailleurs rien du tout, puisqu’il s’agit de l’attention des voisins. Certaines communes ou quartiers affichent, par exemple, des panneaux "voisins vigilants" pour dissuader les voleurs. Dans le village de Bilwisheim, en Alsace, sur les 560 habitants, près de 400 sont des voisins vigilants. Pour les habitants, c’est le moyen d’apporter au village, une tranquillité. Pour mettre en place le dispositif, il suffit de télécharger l’application gratuite "voisins vigilants" et de s’engager à être attentif et à signaler les présences suspectes. 

Opération tranquillité vacances

Dispositif méconnu, il s’agit d’une équipe de police qui patrouille, de jour comme de nuit, aux alentours du domicile pendant l’absence des propriétaires. Le service est également gratuit, fonctionne également le week-end. Les policiers s’assurent que tout va bien dans le domicile et distillent des conseils pour ne pas tenter les voleurs. Le major Sébastien Pautrat, commandant de la Brigade de Gendarmerie de Pléneuf-Val-André (Côtes-d’Armor) rappelle, par exemple, qu’il ne faut pas laisser traîner des chaises ou des poubelles dans un jardin, car cela peut permettre aux malfrats de "s’élever et passer par un velux ou servir de projectile pour casser une fenêtre". Pour bénéficier du service "opération tranquillité vacances", il suffit de s’inscrire, 48 heures à l’avance, sur le site Service-public.fr ou sur le site internet de la mairie de la commune. 

L’alarme est-elle vraiment efficace ?

Seule, une alarme n’est pas efficace à 100 %, c’est la raison pour laquelle les sociétés de surveillance proposent un service de télésurveillance et des abonnements mensuels. Il faut compter, au minimum, 26 euros par mois pour sécuriser une maison et 21 euros par mois pour un appartement. C’est un investissement, mais pour les victimes d’un cambriolage, c’est le prix à payer pour dormir plus paisiblement.


Sabine BOUCHOUL | Chronique : Jean-Marie BAGAYOKO

Tout
TF1 Info