Petit-déjeuner : pour les Français, il est toujours sacré... et sucré !

par Sabine BOUCHOUL | Chronique : Benjamin MULLER
Publié le 23 février 2024 à 10h08

Source : Bonjour !

Le jeûne intermittent consiste à ne pas manger pendant une période de 16 heures.
Le plus simple est donc de zapper le petit-déjeuner… c’est un repas sacré en France qui n’est pas près de disparaître !
Benjamin Muller s’intéresse au petit-déj dans Bonjour ! La Matinale TF1.

Le petit déjeuner est-il voué à disparaître ? C’est la question qui se pose Benjamin Muller dans Bonjour ! La Matinale TF1. Avec la mode du "jeûne intermittent" qui fait de plus en plus d’adepte, on aurait tendance à ne pas s’alimenter le matin. Le but est de laisser le système digestif au repos pour permettre au corps de brûler les graisses quand il a besoin d’énergie. Comment ? En s’abstenant de nourriture pendant au moins de 12 heures et cela peut durer encore plus longtemps, 16 heures est le plus recommandé. Pour un jeûne plus tenable et compatible avec les rythmes de vie très modernes, c’est le petit-déjeuner qui passe à la trappe. Mais en France, on n’est pas près d’abandonner ce repas sacré qui lance la journée. En effet, 8 Français sur 10 prennent régulièrement un petit-déjeuner le matin, selon un sondage réalisé par Odoxa, en 2023. Et pour celles et ceux qui ne prennent pas de petit-dej, ce n’est pas pour suivre des injonctions de santé ou perdre du poids, c’est tout simplement par manque d’appétit ou manque de temps. 

Que mangent les Français au petit-déjeuner ?

Plutôt sucré ou salé ? La France est définitivement dans la première équipe. Sur la table du petit-déjeuner, on retrouve des viennoiseries, des biscuits, parfois des compotes ou des yaourts, des fruits et surtout la fameuse tartine de beurre. Le beurre est, d’ailleurs, l’aliment le plus plébiscité par les Français au moment du petit-déjeuner, devant le miel ou la confiture et loin derrière, la pâte à tartiner. Seul un Français sur 10 mange un œuf le matin et seulement 3 % des Français petit-déjeunent avec de la viande. 

Manger saler, c’est meilleur pour la santé

Si évidemment la bonne odeur du croissant chaud et du pain au chocolat nous font saliver, ce n’est pas forcément ce qui est préconisé par les médecins et les diététiciens. En effet, les aliments sucrés ont un index glycémique élevé qui n’est pas bénéfique pour la santé. Le taux de sucre a tendance à monter très vite, mais à descendre aussi très rapidement. Après le pic, on ressent donc une baisse d’énergie, un petit creux et on le sait : le sucre appelle le sucre. Pour éviter, les fringales à dix heures, on privilégie donc le salé et surtout les aliments avec un index glycémique faible, meilleur pour la satiété et l’énergie. 

Chez nos voisins, ce sont les aliments salés que l’on retrouve sur la table du petit-déjeuner : toasts à l’huile d’olive et tomates pour l’Espagne, saucisses pour les Autrichiens et les Allemands, bacon, saucisses, œufs, champignons grillés, de pain nature ou toasté et “baked beans” pour les Anglais et Pain de seigle, cheddar et œufs à la coque pour les Danois !


Sabine BOUCHOUL | Chronique : Benjamin MULLER

Tout
TF1 Info