Voyance, cartomancie… : les Français de plus en plus accros à la boule de cristal ?

par Sabine BOUCHOUL | Chronique : Christophe BEAUGRAND
Publié le 14 février 2024 à 11h00

Source : Sujet TF1 Info

Jamais les Français n'ont été aussi accros à la boule de cristal et aux tarots de Marseille.
Selon un sondage, 59 % des Français croient à la voyance ou à la cartomancie.
Christophe Beaugrand s'intéresse à ce phénomène dans Bonjour ! La Matinale TF1.

Qui n’a jamais souhaité avoir un petit aperçu, en avant-première, de ce que lui réserve l’avenir ? Savoir si l'on va décrocher ce job de rêve ? Trouver le grand amour ? Devenir très riche et acheter la maison idéale. Connaître le futur en avance est tentant et les Français n'hésitent plus à aller consulter des voyants.  Christophe Beaugrand décrypte cette tendance dans Bonjour ! La Matinale TF1.

Les jeunes, fans de voyance

Le salon Parapsy a fermé ses portes, ce dimanche 12 février. Cette 36ᵉ édition a été un vif succès, démontrant l’engouement toujours plus grandissant des Français pour les arts divinatoires. Selon l’Ifop, 59 % des Français croient à la voyance ou à la cartomancie. D’ailleurs, beaucoup ont franchi le pas, car un Français sur 6 a déjà consulté un voyant. Ces chiffres sont en constante augmentation depuis une vingtaine d’années, signe que l’engouement ne s'essouffle pas. 

Contrairement à ce que l’on peut penser, ce sont les jeunes qui sont plus intéressés par les arts divinatoires. En effet, ils sont 78 % des 18-24 ans à croire à la voyance, influencés par les Instagrameurs et TikTokeurs qui n’hésitent pas à avouer qu’ils ont déjà consulté un médium.

La voyance à l’ère d’Internet

Plus besoin de cartes, de lire dans les lignes de la main ou de consulter une boule de cristal. Avec Internet et les réseaux sociaux, il n’est plus besoin de se déplacer dans le cabinet d’un voyant, car les consultations se font en ligne, par Skype ou par TikTok. On estime à 50 000 le nombre de voyants en France, dont beaucoup sur les réseaux sociaux. C’est aussi la porte ouverte aux arnaques et aux escroqueries. Chaque année, on compte plus de 3 000 signalements par an.   

Les sorcières sortent du placard

Il n’y a pas que la voyance qui a le vent en poupe. En effet, la sorcellerie est aussi tendance chez les jeunes. Le hashtag Witch compte des millions d’occurrences sur Instagram et des millions de vues sur Tiktok. 

Des personnalités célèbres, notamment dans le monde du sport, déclarent avoir recours aux services de sorcières. On se rappelle, d’ailleurs, de l’affaire Paul Pogba qui avait fait grand bruit avant la coupe du monde au Qatar. Son frère l’avait accusé d’avoir fait appel à la sorcellerie pour éliminer la concurrence. 

De nombreuses femmes s’identifient, par ailleurs, à l’image de la sorcière. Là, on ne parle pas de talent de guérisseuses ou de la volonté de jeter des sorts, mais de sympathie ou de pur militantisme. Elles voient dans la sorcière une figure émancipatrice qui refusait la domination masculine, en somme une figure féministe.


Sabine BOUCHOUL | Chronique : Christophe BEAUGRAND

Tout
TF1 Info