Ce jeudi, on s'intéresse aux prix de nos pommes de terre parce qu'elles coûtent de plus en plus cher.
Jusqu’où monter les prix de ce produit pourtant réputé bon marché ?

Dans les rayons de ce supermarché de Templeuve-en-Pévèle (Nord), les pommes de terre ont eu un coup de chaud. 2,5 kilos de charlotte coûtent 4,79 euros. Les gros calibres, pour faire des frites par exemple, coûtent presque 2 euros le kilo. Les consommateurs hésitent mais tout compte fait, ils n’achètent pas. "À ce prix-là, ils peuvent les garder", nous lance un client. Certains consommateurs ont même changé leurs habitudes. "Je ne vais prendre qu'un paquet, c'est du luxe ! C'était quotidien dans le temps dans le Nord. C'est vrai qu'on achète beaucoup moins de pommes de terre", déplore une autre.

Le directeur du supermarché constate une flambée des prix de production. "On avait réussi à garantir des prix sur toute la campagne jusqu'en juin/juillet de l'année dernière. Et on observe avec nos producteurs que les cours ont changé. Ce qui est très perturbant, c'est le cours de la pomme de terre qui a atteint des niveaux jamais vus. On parle de plusieurs centaines d'euros la tonne, ce qui parait assez dingue par rapport à des cours qui sont parfois en dizaines d'euros certaines années", nous explique Thomas Pocher, directeur d'un supermarché Leclerc à Templeuve-en-Pévèle.

Pourtant, la production est bonne

Dans les champs, la récolte de 2023 est meilleure que celle de l’année dernière. on pourrait donc imagine que les prix devraient baisser... mais non. En effet, le cours est mondial. L’Italie et l’Espagne, par exemple, qui ont eu de mauvaises récoltes cet été, sont prêts à acheter les pommes de terre françaises une petite fortune. "Si demain les Italiens ou les Espagnoles proposent plus cher que la grande distribution française, les pommes de terre partiront plutôt vers le sud de l'Europe, plutôt que sur les marchés (...) Ça fera monter les prix. De toute manière, les prix ne baisseront pas, ils ne feront qu'augmenter", nous explique Nicolas Loingeville, producteur de pommes de terre.

Une hausse qui a un effet domino. Les produits à base de pomme de terre augmentent aussi. Pour un paquet de frites surgelées, par exemple, il était vendu à 3,99 euros l’an dernier. Il coûte cette année 4,52 euros et pourrait même atteindre cinq euros l’année prochaine…


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : Sébastien Hembert, Gaulthier Delobette

Tout
TF1 Info