Cambriolages : des protections toujours plus performantes, mais sont-elles efficaces ?

par La rédaction de TF1info | Reportage Mathieu Rio, Vincent Pierron et Frédéric Mignard
Publié le 9 mars 2023 à 13h31

Source : JT 20h Semaine

En 2022, les chiffres du cambriolage ont augmenté de 11 %.
Face à ce phénomène, les ventes de caméra de surveillance et d'alarme anti-infraction explosent.
Des systèmes toujours plus technologiques, mais sont-ils vraiment efficaces ?

Les chiffres sont sans appel. Selon le dernier bilan du service statistique (SSMSI) du ministère de l'Intérieur et des Outre-mer, publié ce mardi 31 janvier, presque tous les indicateurs de la délinquance enregistrée sont en hausse en 2022 par rapport à l’année précédente. Parmi eux, les cambriolages de logements (résidences principales et secondaires), en hausse de 11 % en 2022, après être restés stables en 2021 et avoir très fortement baissé (-20 %) en 2020, notamment en raison des confinements. En tout, 211.800 cambriolages sur l'année 2022.

Face à cette recrudescence, les ventes de caméra de surveillance et d'alarme anti-infraction explosent. Par exemple, dans cette pharmacie sise à Saclas (Essonne), le lieu est bien gardé. En cas d'attaque, un épais brouillard envahit les 50 m². Il est alors impossible de se repérer pour un intrus. C'est ce que veut démontrer François Xavier, gérant de la filiale France de Bandit, dans la vidéo en tête de cet article. Avec ce système de protection par brouillard, la visibilité est très réduite. La fumée est inoffensive, mais terriblement efficace. Le système est soit automatique, soit déclenchable manuellement. Mélanie Fleureau, gérante d'une pharmacie, a déjà été victime de deux cambriolages. Ce mercredi, la démonstration d'un technicien l'a convaincue. Le dispositif fonctionne avec un boîtier qui coûte entre 1 500 et 2 500 euros.

Des caméras à reconnaissance faciale aux drones

La maison connectée constitue aussi une autre innovation qui a le vent en poupe. Comme nous vous le montrons dans la vidéo, même en ayant les clefs de la maison, l'alarme s'enclenche, alors qu'avec le propriétaire, elle s'arrête. La maison est équipée de caméras à reconnaissance faciale. Seuls les visages connus sont autorisés à entrer. Sur son téléphone, le propriétaire peut voir en temps réel les allées et venues. Cette caméra coûte 200 euros.

Pour éviter les cambriolages, les technologies vont toujours plus loin. Si vous êtes par exemple inquiets pour une absence, vous pourriez bientôt faire décoller un drone chez vous pour patrouiller dans votre maison ou votre jardin en parfaite autonomie.


La rédaction de TF1info | Reportage Mathieu Rio, Vincent Pierron et Frédéric Mignard

Tout
TF1 Info