Le WE

Camping : les aoûtiens débarquent !

Publié le 31 juillet 2021 à 20h18
JT Perso

Source : JT 20h WE

Le chassé-croisé sur les lieux de vacances, notamment dans les campings, a commencé dès ce matin. Quand les juilletistes pliaient bagage, les aoûtiens posaient les leurs. Découvrez les coulisses de ce grand rush au Muy dans le Var.

Dernier bagage bouclé, un coffre se ferme, un autre est déchargé. À peine le temps de rendre les clés du mobil-home qu'elles sont déjà remises au nouveau vacancier. Nul doute, nous sommes le 31 juillet, journée la plus chargée de la saison pour le camping "Les Cigales" au Muy dans le Var. Deux cents départs, deux cents arrivées, un chassé-croisé qui commence tôt. Les aoûtiens sont pressés de s'installer. "Là, c'est compliqué parce que les clients sont déjà là à 8h30. C'est un petit peu tendu, on est un peu sur les starting-blocks", indique la directrice Jennifer Nore.

Pendant ce temps-là, les équipes sur le terrain n’ont pas une minute à perdre. Il faut faire l'état des lieux de chaque mobil-home, laisser libre par les juilletistes. "Alors il faut aller très vite parce qu'on enchaîne avec beaucoup de clés. C'est important qu'on se speed parce que les mobil-homes sont reloués directement derrière après", explique Léa Garbit, employée du camping.

Alors il faut gagner un maximum de temps. "La télé, on l'allume pour voir si elle fonctionne. Pendant qu'elle s'allume, je regarde que le client n'ait rien oublié dans les placards et ensuite l'équipe de ménage va venir faire le ménage", poursuit-elle. Aussitôt dit, aussitôt fait. Pour le ménage, c'est 20 minutes, et pas une de plus. Dernier coup de chiffon, l'heure pour les nouveaux vacanciers de poser leurs bagages.

Mais si eux s'activent à s'installer, ceux dont les vacances se terminent ont parfois plus de mal à partir comme l'explique la directrice du camping. "C'est là où on est plus sous tension, c'est là où les clients vont arriver le plus tôt, c'est là où les clients vont partir le plus tard pour ne pas être sur les bouchons, donc vraiment, tout ça ne nous facilite pas la tâche", affirme Jennifer Nore. Le malheur des uns, c'est bien connu fait le bonheur des autres. Bonne route aux juilletistes et place désormais aux aoûtiens pour qui les vacances commencent bien.


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info