Centres commerciaux : tout n'est pas fermé

Publié le 31 janvier 2021 à 20h04, mis à jour le 31 janvier 2021 à 22h20

Source : JT 20h WE

Samedi soir, les lieux clos des plus de 20 000 m² ont tiré leur rideau. Tous les autres commerces ont également remonté leur jauge à 10 m² par client au lieu de 8.

D'un côté, des grands centres commerciaux où les enseignes non alimentaires doivent fermer. De l'autre, des centres plus petits où ces mêmes enseignes de vêtements peuvent cette fois rester ouvertes. Pour ce deuxième dimanche de solde, les clients étaient un peu perdus. "Je ne vois pas l'intérêt de fermer des magasins et d'ouvrir d'autres magasins", s'indigne une cliente. "On est tous les uns à côté des autres. En soi, je ne vois pas l'intérêt", ajoute une autre.

Sont concernés par la fermeture, les centres commerciaux, mais aussi les magasins de bricolage ou d'ameublement des plus de 20 000 m², l'équivalent de trois terrains de football. Conséquences cet après-midi, les fans de shopping se sont rués dans les centres-villes. Et pour les boutiques qui restent ouvertes, les jauges ont été renforcées. À partir de 400 m², ce n'est plus un client pour 8, mais pour 10 m².

Dans un village de marques basé à Villefontaine en Isère, les boutiques ont le droit d'ouvrir, car les clients circulent à l'extérieur. " On se sent en sécurité, puisqu'on est en l'air libre. Tout le monde a le masque. On n'est pas trop serré dans les magasins", se réjouit une cliente.

Selon le gouvernement, tous les commerces concernés par une fermeture seront indemnisés grâce à un fonds de solidarité.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info