Des milliers de propriétaires décident de louer leur piscine privée sur une plateforme spécialisée en ligne.
En quelques clics, il est possible de réserver une piscine à l'heure ou à la journée sur Internet.
Cette activité est en pleine effervescence cet été.

Face aux fortes chaleurs, ceux qui ont la chance d'avoir une piscine privée en profitent cet été pour faire un petit plongeon… Mais aussi pour la louer. C'est le cas de Dominique, propriétaire d'une piscine à Médan (Yvelines). Depuis quatre ans, cette retraitée loue sa piscine à des particuliers, pour le plus grand bonheur d'Enzo et Riley qui, par 30°C dehors, peuvent enfin se rafraîchir. Ce lieu de détente, les parents d'Enzo l'ont trouvé sur la plateforme Swimmy, inspirée du modèle d'Airbnb.

La différence avec la piscine municipale : c'est plus "exclusif", salue Sébastien, locataire de la plateforme. "Il n'y a que les membres de la famille, il n'y a pas la cohue qu'on peut avoir dans certaines piscines publiques", explique-t-il. Pour un après-midi, le coût est de 8 euros par heure et par adulte. Avec les enfants, la facture totale est de 120 euros, dont une vingtaine d'euros sera la commission de la plateforme Swimmy.

6000 euros d'entretien compensés par la location

La location permet à Dominique compenser les frais d'entretien. Cette année, elle a dû dépenser 6000 euros à cause d'une réparation inattendue. Dès qu'il fait beau, les réservations sont assurées, quitte à avoir des inconnus dans sa piscine. "La maison, je ne la louerais pas, mais en louant la piscine, la maison vit et ce n'est pas désagréable", se réjouit la propriétaire.

Sur Internet, les annonces se multiplient. En quelques clics, il est possible de réserver une piscine à l'heure ou à la journée. Il est également possible de rajouter quelques options comme "serviettes", "barbecue", et même "four à pizza". 

Cette activité est en pleine effervescence cet été. "On est à peu près dans un fois 2 par rapport à l'année dernière, certains jours, on est à fois 3, fois 4 autour des grosses villes où il n'y a pas la mer", explique Raphaëlle de Monteynard, fondatrice de la plateforme Swimmy. "A Paris, Lyon, Toulouse, cela fonctionne très bien", ajoute-t-elle.

Au total, 7000 piscines fonctionnent en location en France. Seule contrainte pour le propriétaire :  respecter les normes de sécurité, en mettant une alarme ou une barrière de protection autour de son bassin. 


Marius BOCQUET | Reportage : Laura Baqué, Roxane Sygula, Loïc Gorgibus

Tout
TF1 Info