Il n’y a pas que la nature qui se trouve déboussolée par les températures.
Beaucoup de campings et de restaurants avaient prévu de fermer ce week-end.
Mais, face à la demande, certains aimeraient prolonger la saison.

Des emplacements vides, des allées désertes… Un camping des Cévennes (Hérault) vient tout juste de terminer la saison. Pendant qu’il inspecte son terrain, sous 30 degrés, le gérant réfléchit. Avec ces chaleurs tardives, il pourrait élargir sa saison prochaine jusqu'aux vacances de la Toussaint.

Certains n’ont pas attendu. À la Grande-Motte, un hôtel accueille encore 200 clients par service. Ils ont dû prolonger cinq saisonniers pour assurer l’arrière-saison. C’est le cas d’un salarié qui a signé pour un mois supplémentaire en salle. Une saison prolongée pour l’hébergement, la restauration, mais aussi pour les activités touristiques.

À Carnon, Quentin, sollicité dans le sujet ci-dessus, loue des bateaux aux particuliers. Les réservations n’ont jamais aussi nombreuses après l’été. Les clients, eux aussi, sont gagnants. Cette arrière-saison très chaude pourrait avoir des effets durables. De nombreux professionnels envisagent sérieusement de repousser leur fermeture annuelle à la fin du mois d’octobre.


La rédaction de TF1info | Reportage : Antoine Cazabonne et Manon Scarzello

Tout
TF1 Info