VIDÉO - Face à l'afflux de visiteurs, l'île d'Aix veut disparaître... des brochures touristiques

par Benoît LEROY | Reportage : Alison Tassin et Iker Zabala
Publié le 1 mars 2023 à 16h48

Source : JT 13h Semaine

Chaque année, en moyenne, 470.000 personnes visitent l'île charentaise d'Aix.
Face à cet afflux, le maire de l'Île-d'Aix veut faire disparaître sa ville des brochures touristiques.
Du côté des professionnels et des habitants, cette idée ne fait pas l'unanimité.

C'est un petit bout de terre, qui fait à peine plus d'un kilomètre carré. Si l'ambiance est actuellement très calme sur les bateaux qui font la liaison chaque jour entre le continent et l'île d'Aix, c'est surtout parce que l'hiver est encore là. "On fait à peu près cinq traversées par jour, contrairement à l'été où l'on arrive à neuf par bateau", explique Benoît Costa, capitaine du Pierre Loti, sachant que deux navires sont sur les flots en période estivale.

C'est bien cette différence entre l'hiver et l'été qui inquiète le maire de la commune de l'Île-d'Aix. Pendant la belle saison, les bacs peuvent faire débarquer jusqu'à 8.000 personnes par jour. Au total, chaque année, ils sont 470.000 à fouler le sol aixois. Un afflux massif qui devient parfois ingérable. "Vous avez des bateaux qui arrivent et débarquent des passagers, d'autres qui attendent pour repartir. Vu la largeur de la jetée, c'est dangereux", juge le maire Patrick Denaud à notre micro. En 2021, une personne était même tombée l'eau. 

"Faire les choses intelligemment"

Il faut dire que les visiteurs sont attirés sur l'île du fait de sa proximité avec le continent : seulement 20 minutes sont nécessaires pour réaliser la traversée. Face à ce constat, l'édile charentais a donc eu une idée : il veut faire disparaître son île des brochures touristiques. "Il n'est pas question de supprimer les touristes. Il est question de faire les choses intelligemment, de regarder à quels moments il y a des pics, de travailler, de réfléchir", tempère Patrick Denaud au micro du 13H de TF1 dans ce reportage en tête d'article. Et celui-ci de poursuivre en démontant une idée reçue. "Quand vous venez sur une île, vous avez l'impression d'être un peu Robinson Crusoé. Ce n'est pas le cas à certains moments", prévient-il.

L'Île d'Aix est une perle. Elle doit être ouverte à tout le monde.
Habitant insulaire

Cette proposition est loin d'être du goût des professionnels de la petite Corse. Il faut dire que la survie de la majorité d'entre eux dépend de l'activité touristique. Difficile d'imaginer ces commerçants vivre convenablement avec les 250 habitants que compte l'îlot. 

"L'île d'Aix est une perle. Elle doit être ouverte à tout le monde", juge l'un des habitants dans ce reportage. "On est ravi de recevoir nos touristes. On est content qu'ils soient là. On vit grâce à eux, il ne faut pas l'oublier", considère une autre. Jérémie Richard, le gérant de l'épicerie du village, s'inquiète pour la saison creuse, alors qu'il reste ouvert toute l'année

Pour les retraités aixois, la question mérite d'être débattue. "Cela fait du bruit, pour moi qui suis venu passer ma retraite ici...", juge l'un d'eux au sujet des afflux des estivants. "J'ai l'avantage d'avoir une maison sur le continent donc, des fois, on s'échappe en été", explique un autre.

Quoi qu'il en soit, l'appel du maire de l'Île-d'Aix semble avoir été entendu. La communauté d'agglomération de Rochefort a annoncé la création d'un groupe de travail pour réfléchir à l'aménagement du port aixois et aux aides à lui apporter.


Benoît LEROY | Reportage : Alison Tassin et Iker Zabala

Tout
TF1 Info