VIDÉO - Les Français nuls en maths ? L'interro surprise de TF1

par La rédaction de TF1info | Reportage Guillaume Frixon et Céline Olive
Publié le 5 décembre 2023 à 17h48

Source : JT 13h Semaine

La célèbre enquête Pisa sur le niveau des élèves en mathématiques a été publiée ce mardi matin.
Conclusion : nous sommes à un niveau historiquement bas.
Une équipe de TF1 est allée vérifier si les Français sont réellement fâchés avec les chiffres.

L'étude Pisa, publiée tous les trois ans (mais repoussée cette fois d'un an après l'épidémie de Covid-19), est devenue une référence mondiale, très scrutée par les gouvernements. Elle sonde depuis 2000 les performances des systèmes éducatifs, à travers les compétences en sciences, mathématiques et compréhension de l'écrit des élèves de 15 ans. À chaque fois, un de ces trois domaines est plus amplement développé, les mathématiques cette fois-ci. Des exercices ont été soumis en 2022 à 690.000 jeunes de 81 pays et territoires. Résultat, l'enquête dévoilée ce mardi pointe une baisse "historique" du niveau des élèves français en mathématiques et un fort recul en compréhension de l'écrit, dans le sillage d'une baisse globale au niveau international. 

Alors, les Français sont-ils vraiment fâchés avec les maths ? Dans le reportage en tête de cet article, notre équipe s'emploie à le vérifier à Clermont-Ferrand.

"Il me faut un peu de temps", "Attendez"...

Que ce soit pour vérifier des factures, une feuille d'imposition ou des prélèvements mensuels, le couple chez qui elle se rend tout d'abord ne compte pas se tromper. À chaque fois, la calculatrice est sortie des tiroirs. Une précaution apparemment utile car lorsqu'on leur soumet un petit calcul à faire de tête, 9 x 7, ce n'est pas la bonne réponse qui tombe. 

Justement, le calcul mental est un exercice qui semble se perdre au fil du temps. Sur le marché de Clermont-Ferrand, notre équipe soumet à des clients une opération très simple :

TF1

Les réactions ? "Il me faut un peu de temps quand même", "Attendez", "C'est pas évident"

S’il y a un métier où les chiffres sont nombreux, c'est bien chez les commerçants. Christophe Regnier est fromager, et chaque paiement avec de la monnaie se transforme aussitôt en calcul. "C'est juste une gymnastique d'esprit", dit-il.  Dans la vie quotidienne, les mathématiques se glissent un peu partout, comme sur les vitrines des magasins, avec des pourcentages qui "ne parlent pas du tout" à une jeune femme interrogée dans la rue.

"Une baisse historique du niveau des élèves"

Selon cette étude Pisa, la France se situe comme en 2018 dans la moyenne, à un niveau comparable à celui de l’Espagne, la Hongrie et la Lituanie dans les trois matières : elle est classée 22ᵉ en maths, 24ᵉ en compréhension de l'écrit et 22ᵉ en sciences parmi les 38 pays de l'OCDE. Mais ses résultats sont parmi les plus bas jamais mesurés, selon l'OCDE. Pour les mathématiques, le ministre de l'Éducation Gabriel Attal a d'ailleurs annoncé dans la foulée des mesures pour tenter de redresser la barre en maths. 

Comment expliquer un tel niveau ? Dans l'enseigne d'aide aux devoirs dans laquelle se conclut notre reportage, la période Covid a marqué un décrochage fort des lycéens dans leur apprentissage. Christophe Colaisseau, professeur de mathématiques, a quasiment doublé ses effectifs ces dix dernières années. "Tous les ans, je m'aperçois que je suis obligé de reprendre les notions de base de plus en plus basses, soit remonter depuis la sixième pour préparer les contrôles qui ont lieu", affirme-t-il.


La rédaction de TF1info | Reportage Guillaume Frixon et Céline Olive

Tout
TF1 Info