Au cœur des régions

Cluster dans un Ehpad des Landes : comment le variant Delta est-il entré ?

V. F
Publié le 24 juin 2021 à 18h13, mis à jour le 24 juin 2021 à 19h10
JT Perso

Source : TF1 Info

ÉPIDÉMIE - Comment expliquer la progression du variant Delta dans les Landes ? Plusieurs foyers en seraient à l'origine, dont l'un dans un Ehpad près de Dax.

Le variant Delta gagne du terrain à Dax, comme dans l'ensemble des Landes où il représente désormais 70% des cas de coronavirus. "Tout d'un coup on a eu une augmentation, quasiment du jour au lendemain, comme ça s'est un peu passé avec le variant anglais", confirme le docteur Christophe Gehrke, biologiste au laboratoire Fortébio-Unilabs de Dax, dans le reportage de TF1 en tête de cet article.

Le nombre de cas positifs a surtout augmenté chez les moins de quinze ans et les plus de 75 ans dans ce département qui affiche le taux d'incidence le plus élevé de France métropolitaine. Plusieurs foyers de contamination expliqueraient en partie cette augmentation. 

Une soignante "non vaccinée"

Ainsi, dans un Ehpad de Pontonx-sur-l'Adour, près de Dax, 29 malades ont été recensés depuis le 14 juin dans cet établissement. Parmi eux, 23 sont des résidents et six des membres du personnel. La plupart ont été touchés par le variant Delta. "On est très surpris, étant donné que la majorité des résidents sont vaccinés. Nous pensons que cela vient des familles lors des visites réalisées les semaines précédentes", explique Sarah Gonzalez, la directrice de l’Ehpad.

Toutefois, l'exécutif donne une autre version. Selon le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran, en déplacement ce jeudi à Mont-de-Marsan, le virus serait entré dans l’établissement via une soignante "non vaccinée". Ce qui a poussé le Premier ministre à lancer un "appel solennel" aux soignants qui ne seraient pas encore vaccinés. "Il est impératif que les soignants, les personnels de ces Ehpad soient tous vaccinés, d'ici à la fin du mois d'août (...), à défaut de quoi nous devrions évidemment prendre nos responsabilités", a-t-il plaidé, sans toutefois se prononcer clairement sur la possibilité de rendre obligatoire cette vaccination.

Progression du variant Delta : les Landes s’inquiètentSource : JT 20h Semaine
JT Perso

Chez nos voisins, à l'étranger, le variant Delta progresse aussi. Il représente 77% des contaminations au Portugal et 90% en Angleterre, sans entraîner pour autant une hausse des hospitalisations. La vaccination semble donc fonctionner, de quoi rassurer les habitants de Dax. "Je suis vacciné avec une deuxième injection donc je pense que si j'ai le variant, ce sera un peu moins fort", estime un riverain.

De son côté, le docteur Andrei Vial se veut, lui aussi, plutôt rassurant. "Est-ce que le variant Delta doit nous inquiéter parce qu'il est plus dangereux ? Non. Est-ce qu'il doit nous inquiéter parce qu'il est plus contagieux ? Oui. Après, je rappelle à mes patients que, quand ils sont vaccinés, ils ne présenteront pas de formes graves et ne vont pas mourir de cette maladie", explique-t-il.

Lire aussi

Pour faire face à la progression de l'épidémie,  Jean Castex a indiqué qu'un "plan d'action renforcé" allait être mis en place pour les sept prochains jours, avec l'objectif de réaliser 14.000 tests et l'arrivée de 20.000 doses supplémentaires de vaccin (60.000 en tout). Si ces mesures ne suffisaient pas, il a ajouté que la levée des restrictions prévues dans toute la France au 1er juillet pourrait être différée dans les Landes, notamment pour les "jauges" dans les établissements et lieux recevant du public.


V. F

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info