La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Quelles sont les règles sur les marchés autorisés à rester ouverts ?

TF1
Publié le 30 octobre 2020 à 14h05
JT Perso

Source : TF1 Info

L'essentiel

COURSES - De nombreux commerces ont dû fermer leurs portes en raison du nouveau confinement annoncé mercredi soir par le président Emmanuel Macron et en vigueur depuis ce vendredi. Si les supermarchés restent ouverts, quid des marchés ?

Ce vendredi sonne comme le premier jour du nouveau confinement imposé à tous les habitants de France métropolitaine. Ainsi, de nombreuses restrictions de déplacement ont été imposées et de nombreux secteurs ont dû fermer leurs portes, alors que les supermarchés restent ouverts. Mais qu’en est-il des marchés ?

Selon le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, "les marchés couverts ou en plein air" peuvent rester ouverts, comme les parcs et jardins, à moins d’une décision préfectorale "si ça ne se passait pas bien". Une décision encourageante par rapport au premier confinement au printemps, durant lequel ces mêmes marchés avaient dû cesser leur activité. Cependant, le flou entoure les stands de vente de textiles sur ces mêmes marchés, alors que les commerces non-essentiels comme les magasins de prêt-à-porter ont été contraints de fermer.

Malgré l'ouverture, une baisse de fréquentation

A la halle Saint-Joseph de Clermont-Ferrand, qui abrite un marché alimentaire, les clients sont plus pressés et beaucoup moins nombreux ce vendredi matin. "On a environ 30% de personnes en moins ce matin et on a quelques clients qui posent des questions sur des possibles livraisons ou des passages de commandes par Internet en avance" indique un vendeur sur le marché.

Pour rappel, aussi bien dans les supermarchés que sur les marchés couverts et en plein air, l’attestation dérogatoire de déplacement est indispensable pour aller faire ses courses, sous peine d'amende de 135 euros.