La France retrouve le confinement

Confiner sans enfermer, le nouveau concept des restrictions

Publié le 19 mars 2021 à 20h02, mis à jour le 19 mars 2021 à 21h35
JT Perso

Source : JT 20h WE

Le nouveau concept du confiner sans enfermer veut inciter les Français à rester dehors autant que possible sans limite de temps pour les courses et les sports. Car selon une récente étude, c'est en intérieur que l'on se contamine le plus.

Désormais le week-end, ils pourront se promener et courir sur la plage sans regarder leurs montres. Depuis plusieurs semaines, les Dunkerquois n'avaient le droit qu'à une sortie d'une heure dans un rayon de 5 km. Avec le nouveau confinement, le rayon passe à 10 km, mais surtout, il n'y a plus de limites dans le temps. Et la nouvelle fait des heureux.

S'aérer, respirer, faut-il y voir une nouvelle stratégie du gouvernement pour enrayer l'épidémie ? Selon une étude menée sur 10 000 contaminations, seules 5% d'entre elles se font en extérieur. "Les premières victimes de cette crise du point de vue professionnelle, ce sont les bars et les restaurants. Ce sont aussi des salles de sport en intérieur. Ce sont tous ces lieux où vous retirez votre masque parce que vous devez manger, vous alimentez ou vous faites un exercice physique", explique professeur Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l'Institut Pasteur à Paris et membre du conseil scientifique. "Et puis on a vu en milieu professionnel, ce sont les bureaux partagés et les moments de restauration", poursuit-il.

Être dans la nature, faire du sport, c'est aussi un moyen de décompresser et se dépenser. Bref, oublier un instant la crise sanitaire. Trois confinements, des couvre-feux, ces restrictions ont touché les Français, le gouvernement en a tenu compte. Pour le docteur Imad Kansau, infectiologue à l'hôpital Antoine-Béclère à Clamart (Hauts-de-Seine), "les gens sont atteints en points de vue psychologique. Et ça des études le montrent bien.Donc, on permet aux gens d'aller dehors pour justement soulager un peu l'enfermement et pallier en même temps le manque de culture, le manque de cinéma qui pourraient aider également notre esprit".

Des enseignements ont été tirés des précédents confinements. Ils pourraient aider petits et grands à tenir pour les quatre prochaines semaines.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info