"Convoi de la liberté" : ce mouvement français inspiré des camionneurs canadiens

"Convoi de la liberté" vers Paris : quel accueil ?

Publié le 11 février 2022 à 13h13, mis à jour le 11 février 2022 à 15h36
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Les "convois de la liberté" poursuivent leur chemin vers Paris. Ils doivent se regrouper ce week-end malgré les interdictions et le déploiement prévu des forces de l'ordre.

Dès huit heures ce vendredi matin, ils se sont remis en route depuis Lyon, 400 véhicules sur un seul parking. Leur traversée de l'Hexagone continue. "Moi, je viens de Gap, dans les Hautes-Alpes. Je devais m'arrêter à Montélimar, et non, la liberté ne demande pas qu'on s'arrête à Montélimar. Elle nous a été confisquée donc je continue", lance une militante. Leur objectif : Paris. Depuis deux jours, plusieurs convois convergent vers la capitale. Le long des nationales, ces encouragements à intervalles réguliers. Dans Paris et ses environs seront déployés 7 200 policiers et gendarmes ce week-end. Le long des routes, les forces de l'ordre sont aussi mobilisées pour éviter les débordements et fluidifier le trafic.

Cette petite ville, par exemple, se réveille bouchée. Les convois ne laissent pas les habitants indifférents. "Je trouve ça super. J'ai l'impression de retrouver notre France, des éveillés", témoigne une automobiliste. Dans cette autre commune, le mouvement populaire interpelle les riverains. Et pendant notre interview, cet habitant est pris à partie par un automobiliste excédé, coincé dans les bouchons.

La procession de véhicules devrait arriver à Paris ce vendredi soir, mais ces convois ont été interdits dans la capitale par la préfecture de police.

TF1 | Reportage J. Garro, P. Lormant


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info