Initiatives environnementales

Ain : le retour du grand cormoran inquiète les pêcheurs

TF1 | Reportage Christophe Buisine et Quincy Russell
Publié le 3 novembre 2022 à 13h14
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Un arrêté vient de restreindre drastiquement les conditions de régulation des grands cormorans.
Il s'agit d'une espèce protégée, mais qui représente pour les pêcheurs une menace.
Cet oiseau migrateur est aussi un super prédateur.

Pour les pêcheurs de la rivière d'Ain, le grand cormoran est perçu comme une menace. Cet oiseau migrateur refait son apparition à chaque automne. Une espèce protégée, mais qui est aussi un super prédateur. Il se nourrit en moyenne près de 400 grammes de poisson par jour. 

Jusqu'à présent, des tireurs assermentés avaient l'autorisation de chasser les cormorans. Cependant, la dérogation n'a pas été renouvelée cette année. En conséquence, sur des images amateurs, on peut désormais voir des colonies qui se forment.

Une population stable

À quelques kilomètres de là, le territoire de la Dombes regorge de poissons. Les pisciculteurs ont eux conservés une dérogation pour chasser ou effaroucher le prédateur. Dans ces étangs, on trouve carpes, brochets et sandres. Plus de 1000 tonnes sont pêchés chaque année. Mais sans l'aide des pêcheurs amateurs, ces professionnels estiment qu'ils ne pourront pas réguler seul la présence du cormoran. 

La Ligue de Protection des Oiseaux effectue un comptage régulier des cormorans. Leur nombre apparaît en fait comme stable. L'association demande juste une application pragmatique de la loi.


TF1 | Reportage Christophe Buisine et Quincy Russell

Tout
TF1 Info