Le WE

Couvre-feu : voici ce qui se passe dans les rues de Toulouse après 18h

TF1
Publié le 22 janvier 2021 à 20h21, mis à jour le 27 janvier 2021 à 9h59
JT Perso

Source : JT 20h WE

ÉTONNANT - Les étudiants, tout comme l'ensemble de la population, sont tenus de rentrer chez eux à 18h. Le couvre-feu vide les rues en quelques minutes. Nos reporters ont voulu savoir ce qui se passe au-delà de cette heure fatidique. Reportage à Toulouse.

On pourrait être au cœur de la nuit, vers 4h du matin, quand Toulouse, la ville des nuits arrosées et bruyantes, s'apaise enfin. Mais non, il est à peine 19h30. Où sont donc les 100.000 étudiants qui envahissent d'ordinaire les quais dès la tombée de la nuit. La police municipale est la gardienne de ces soirées pour couche-tôt. Faute de désordre sur la voie publique, les agents contrôlent les fameuses attestations et écoutent patiemment les bonnes excuses des retardataires. Pour les SDF, le couvre-feu avancé, ce sont quelques heures de chaleur au contact des mieux lotis qui disparaissent.

Les livreurs à vélo sont pour quelques heures les rois de la ville. Ils n'ont jamais autant pédalé. À l'heure de la pause, ces témoins privilégiés des mœurs de couvre-feu racontent les petites scènes entraperçues par la porte de leurs clients confinés. En ville, il y avait pourtant une sortie culturelle autorisée après 18h avec la bénédiction des autorités sanitaires. Succès total pour cette visite de patrimoine un peu particulière. Ces temps-ci, tout a un prix, en l'occurrence 400 ml de votre sang en échange d'une vue imprenable sur les œuvres de la grande salle des illustres du Capitole. Il est à peine 21h, l'Agence française du sang tient le seul restaurant ouvert en ville. De quoi s'imaginer au petit matin rentrer d'une longue nuit de fête, mais à seulement 11h du soir.


TF1

Tout
TF1 Info