C’est au tour de la SNCF d’annoncer qu’elle va réduire son trafic. À partir de lundi, un TGV sur dix et deux Intercités sur dix seront supprimés, et c’est même parfois beaucoup plus dans certaines régions.

Ce samedi matin, en gare de Saint-Lô, le trafic est déjà perturbé. Deux TER sur trois sont supprimés en Normandie. Un casse-tête pour cette jeune serveuse qui emprunte le train tous les jours. Elle met deux fois plus de temps pour aller travailler.

Un trafic réduit et des voyageurs qui prennent leur mal en patience. Et ce sera pire dès lundi : 10% des TGV seront supprimés, 20% d’Intercités en moins, et concernant l’Eurostar, seule une liaison par jour sera assurée.

Les causes : une chute des réservations, notamment en semaine, avec l’essor du télétravail ; 30% de déplacements en moins depuis le début de l’année ; et enfin, le manque de personnel à la SNCF à cause du Covid.

Le trafic sera allégé pour au moins deux semaines, ce qui inquiète les associations d’usagers. Malgré tout, tous les trains de nuit seront assurés selon la SNCF. Les voyageurs, dont les trains sont supprimés, seront contactés par SMS et pourront changer leur billet, ou se faire rembourser.

TF1 | Reportage E. Despatureaux, I. Blonz, X. Thoby


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info