La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Covid-19 : le confinement sans fin à Nice ?

Publié le 20 mars 2021 à 20h08, mis à jour le 20 mars 2021 à 22h21
JT Perso

Source : JT 20h WE

Les habitants de Nice ne sont pas épargnés par le nouveau tour de vis. La ville a été l'une des premières à expérimenter le couvre-feu à 18h, puis le confinement le week-end, et enfin cette version hybride.

Un couvre-feu à 18h dès le 2 janvier puis trois week-ends de confinement sur la zone littorale, et maintenant un confinement 7 jours sur 7 pour tout le département pendant un mois. Depuis le début de l'année, les habitants des Alpes-Maritimes vivent au rythme des restrictions. Beaucoup de Niçois que nous avons croisés ce samedi ne cachent plus leur lassitude.

Une nouvelle fois, les commerces dits "non essentiels" ont dû baisser les rideaux. Ceux qui restent ouverts mesurent leur chance, mais ont bien du mal à adapter leurs activités à ces mesures gouvernementales qui changent presque chaque mois. Pour Antonia Turchetti, chocolatier-confiseur "Maison Auer" - Nice (Alpes-Maritimes), c'est fatigant de travailler dans une telle condition.

Quant à ce coiffeur, il n'a su qu'hier qu'il pourrait ouvrir ce samedi. Résultat : ce matin, son salon était vide. Sur la promenade des Anglais, il y avait beaucoup de monde cet après-midi. "Le fait de pouvoir sortir sans limitation, regarder l'heure sans arrêt pour rentrer à la maison. C'est beaucoup plus supportable qu'avant", rassure une niçoise.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info