Variant Delta : la France face à une quatrième vague

Covid-19 : le point sur la situation en Guadeloupe

Publié le 18 août 2021 à 20h23
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

CRISE SANITAIRE - Le taux de vaccination reste faible en Guadeloupe où les hôpitaux sont débordés. 40% des lits y sont occupés par des patients Covid. L'île est sous confinement strict depuis une semaine. Maintenant, les premiers résultats commencent-ils à se faire sentir ?

Dans ce centre hospitalier de la Basse-Terre, cet homme est un miraculé. À 58 ans, sportif, en pleine forme, le Covid lui a pourtant fait frôler la mort. Il vient de passer quatre jours en réanimation. Dans cet hôpital guadeloupéen, le couloir des urgences ne désemplit pas. Aucun des patients n'est vacciné. Et ils sont de plus en plus jeunes.

Le nombre de lits en réanimation a dû être multiplié par cinq en dix jours. Et le pire reste à venir car la campagne vaccinale est au ralenti. Seuls 31% des Guadeloupéens ont reçu au moins une injection. Mais la prise de conscience commence tout juste à se faire ressentir dans les centres de vaccination. "Compte tenu de la recrudescence des cas en Guadeloupe, je donne une chance à la vaccination", lâche un père de famille. "Autour de moi, tout le monde est vacciné. Ils n'ont pas eu de problème. Donc, je dis, pourquoi pas moi", se confie un Guadeloupéen.

Ce centre est passé de 80 injections quotidiennes fin juillet à 150 désormais. "Je pense que les gens vont continuer à venir parce qu'on attend les gens qu'ils meurent, ceux qui sont au lit, et ceux qui ne peuvent plus sortir. Il ne s'agit pas de leur faire peur mais de leur faire savoir qu'il est important de se faire vacciner", espère Jean Anzala, premier adjoint au maire - Le Moule (Guadeloupe). Faute de couverture vaccinale suffisante, la Guadeloupe est confinée. Les magasins sont fermés, les déplacements limités. Un couvre-feu strict fixé à 19 heures a été mis en place et ce jusqu'au 1er septembre.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info