Dès lundi, tous les enfants à partir de six ans devront mettre leur masque contre onze ans auparavant.

C'est un nouveau tour de vis auquel ces parents ne s'attendaient pas. Leur fils, Romain, huit ans, va devoir porter le masque dans de nombreux lieux publics. La mesure s'applique en extérieur où le port du masque est obligatoire : transports en commun, cinémas, cafés-restaurants, salles de sport. Le problème, c'est qu'il est parfois difficile de faire respecter la règle surtout pour les enfants en bas âge.

A chacun son avis sur cette mesure. Cette passante, par exemple, ne l'approuve pas : "c'est une aberration, ce n'est pas du tout normal, ils sont trop petits". Celle-ci, par contre, pense que c'est un bon moyen pour limiter la propagation du virus : "j'ai trois enfants, dont une de six ans qui est habituée à porter le masque à l'école, et je ne vois pas où est le problème si elle le porte en dehors de l'école, elle sait très bien le porter, elle comprend les enjeux". De son côté, le gouvernement promet d'envoyer des masques, y compris pédiatriques par courrier pour les foyers en difficulté financière.

TF1 | Reportage A. Cazabonne, C. Brousseau


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info