Le 20H vous répond

Vacciné avec deux doses de Pfizer, puis-je refuser une troisième de Moderna ? Le 20H vous répond

Garance Pardigon
Publié le 17 décembre 2021 à 9h25
JT Perso

Source : TF1 Info

PRATIQUE - Tous les soirs, le JT de TF1 se penche sur les interrogations des téléspectateurs dans sa rubrique "Le 20H vous répond". Au menu, des questions liées à la crise sanitaire.

Depuis le début de la crise sanitaire, le JT de TF1 passe chaque soir au crible les interrogations des téléspectateurs dans "Le 20H vous répond". Au menu du jour : j’ai été vacciné avec deux doses Pfizer, puis-je refuser de recevoir une troisième dose de Moderna ? Où se faire tester un jour férié (25 décembre ou 1er janvier) ? Je suis commerçante, puis-je rétablir une jauge dans mon commerce ?  Garance Pardigon répond à ces questions sur le plateau de Gilles Bouleau dans la vidéo en tête de cet article.

J’ai été vacciné avec deux doses Pfizer, est-ce que je peux refuser de recevoir une troisième dose de Moderna ?  

Oui, vous le pouvez, mais ça risque d’entraîner de fait l’annulation de votre rendez-vous de vaccination, ce rendez-vous que vous avez eu tant de mal à obtenir et dont vous avez impérativement besoin pour conserver un pass sanitaire valide.  Ce serait dommage. "Ce rappel doit se faire par un vaccin à ARNm, quels que soient les vaccins administrés en primovaccination" peut-on lire dans le dernier avis de la Haute Autorité de Santé à ce sujet. 

Spikevax de Moderna et Comirnaty de Pfizer sont deux vaccins ARNmessager, "sûrs et efficaces", poursuit la Haute Autorité de Santé.  Vous ne risquez donc rien à recevoir un rappel de Moderna, après avoir reçu deux doses de Pfizer. À moins que vous ayez moins de 30 ans ! "Les études montrent […] des risques plus faibles de myocardite pour Comirnaty® de Pfizer, en particulier pour les personnes de moins de 30 ans", précise la Haute Autorité de Santé.  Voilà pourquoi si vous avez moins de 30 ans, vous recevrez forcément un rappel de Pfizer. 

En revanche, si vous êtes plus âgé, ce sera en fonction des stocks de votre pharmacien, médecin ou centre de vaccination. Et actuellement, il y a plus de flacons de Moderna disponibles, comme vous pouvez le vérifier ici, et comme nous vous l’expliquions récemment à 20H

Où se faire tester un jour férié (25 décembre ou 1er janvier) ?  

Cette question se pose notamment pour les personnes qui ne sont pas vaccinées et qui doivent par exemple prendre le train le 26 décembre au matin. En effet, depuis le 25 novembre dernier, la validité des tests a été réduite à 24 h pour le pass sanitaire. On ne va pas se mentir, ça va être compliqué, surtout si vous habitez en milieu rural. Mais ça reste possible. 

Premier conseil, jetez un œil au site de l’Agence régionale de Santé. On y trouve généralement une liste des principaux lieux de dépistage de votre région, c’est le cas par exemple sur le site de l’ARS de Normandie. Vous pouvez également faire une recherche sur ce site du Ministère de la Santé. "Les centres de dépistage situés dans les hôpitaux publics ont le plus de chance d’être ouverts le 25 décembre ou le 1er janvier", décrypte Jean-Claude Azoulay, vice-président du Syndicat national des médecins biologistes

 

Sinon, l’alternative, "ce sont les pharmacies de garde, qui peuvent proposer des tests antigéniques", poursuit-il. Mais mieux vaut les appeler avant le jour J pour vérifier. 

 

Attention, vous paierez peut-être plus cher ce test que si vous le réalisez un jour classique, comme on peut le lire sur le site du service public : "Les prix diffèrent en fonction du type de test, du professionnel qui le réalise, du jour et du lieu où ils sont effectués (semaine/dimanche, domicile/cabinet, métropole ou outre-mer)".

Je suis commerçante (chocolatière), puis-je rétablir une jauge dans mon commerce ? 

Oui, vous êtes chez vous ! Vous pouvez donc fixer votre propre règle. Il est vrai que le protocole applicable dans les commerces ne l’impose pas. Il dispose simplement que "la capacité maximale de l’accueil de l’établissement doit être affichée et visible depuis l’extérieur".  Et recommande notamment "d’instaurer un sens de circulation"  et "de favoriser le click & collect". 

"Ce sont des pistes possibles pour cette commerçante", conseille Francis Palombi, président de la Confédération des commerçants de France. 

Elle peut par exemple proposer à ses clients les plus fidèles de venir récupérer leur commande à une heure précise et en dehors des périodes d’affluences. Le défenseur des commerçants indépendants insiste aussi sur le port du masque. "Tous les clients de plus de 11 ans doivent le porter. Sinon, ils restent dehors. Les commerçants doivent être intraitables", nous explique-t-il depuis sa chambre d’hôpital, sous surveillance après avoir contracté le Covid-19.  

Envoyez vos questions

Si vous avez vous-même une question, vous pouvez la poser sur les réseaux sociaux avec le hashtag #le20HVousRepond, ou directement par mail à une adresse dédiée, le20Hvousrepond@tf1.fr, ou désormais en vidéo en vous rendant sur notre page dédiée

Autre nouveauté depuis quelques semaines, pendant cette rubrique du 20H, vous voyez apparaître un QR Code en bas de l'écran : vous pourrez alors le flasher et accéder directement depuis votre téléphone portable ou tablette à un article enrichi.


Garance Pardigon

Tout
TF1 Info