Face à la crainte d’une reprise d’incendie dans le Var, les 800 pompiers, qui ont stoppé la progression du feu, restent mobilisés. Ils redoutent le retour du Mistral qui pourrait attiser des reprises tout aussi virulentes que les précédentes.

Notre envoyée spéciale, Léa Merlier, est à Le Luc-En-Provence, dans le Var. Tous les pompiers redoutent par-dessus tout le retour du Mistral.

“Des rafales sont attendues dimanche toute la journée. Une fois ajoutée à cela, une hausse des températures, on va atteindre les 37 degrés dans l’après-midi, moment où la situation sera la plus critique. La plus grande crainte, c’est que ces vents violents ravivent des braises qui semblaient éteintes et fassent brûler les secteurs qui étaient pourtant jusque-là épargnés.

Les pompiers ont d’ores et déjà tiré des tuyaux. Et les équipes sont prêtes à intervenir sur les zones les plus à risque. Un avion Dash va survoler tout le massif dimanche. Prêt à intervenir au moindre départ de fumée. Quatre hélicoptères bombardiers d’eau seront mobilisés sur le terrain en cas de reprises trop importantes”, précise notre correspondante sur place.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info