Crise agricole : plus d'une centaine de manifestants envahissent le siège social de Lactalis

par T.G.
Publié le 21 février 2024 à 15h01

Source : JT 20h Semaine

Des agriculteurs de la Confédération paysanne ont pénétré ce mercredi dans le siège social de Lactalis, à Laval, en Mayenne.
Ils dénoncent le faible prix d'achat du lait par le géant de l'agroalimentaire.

Lactalis pris d'assaut par les agriculteurs. Plus d'une centaine d'entre eux ont investi, mercredi 21 février, le siège social de l'entreprise, situé à Laval (Mayenne). Les syndicalistes veulent faire pression sur le géant de l'agroalimentaire, auquel ils reprochent sa politique tarifaire concernant le lait.

Selon des images de la Confédération Paysanne publiées sur X, des véhicules agricoles ont pénétré dans l'enceinte. Des dizaines d'agriculteurs ont ensuite envahi les locaux. "On veut un rendez-vous pour une révision immédiate des contrats laitiers", a publié sur le réseau social le syndicat.

Un camion-citerne ciblé par des agriculteurs

Cette manifestation se déroule quelques heures après une action coup de poing près de Vesoul (Haute-Saône), où des agriculteurs ont barré la route à un camion-citerne Lactalis d'une capacité de plus de 20.000 litres. Ce dernier finissait sa tournée auprès des fermes à Dampierre-sur-Linotte. Les agriculteurs ont décidé d'en extraire le lait afin de le redistribuer aux éleveurs des environs, "pour nourrir les veaux", a expliqué la FNPL (Fédération nationale des producteurs de lait).

Le groupe Lactalis, présidé par Emmanuel Besnier, a réalisé plus de 28 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2022. Il est sous le feu des critiques des producteurs de lait, qui dénoncent le prix de rachat de leur production fixé selon eux unilatéralement par le groupe et sans tenir compte des impératifs de la loi Egalim (négociation, prise en compte des coûts).

Ce mercredi matin, Gabriel Attal a confirmé que le gouvernement va présenter d'ici l'été un nouveau texte de loi pour "renforcer le dispositif Egalim" devant permettre une meilleure rémunération des producteurs dans le cadre des négociations entre distributeurs et fournisseurs agro-industriels. 


T.G.

Tout
TF1 Info