Inflation : les prix s'envolent

Énergie : à Nogent-sur-Marne, la piscine coupe le chauffage, combinaison obligatoire pour se baigner

Julien Moreau
Publié le 5 octobre 2022 à 7h15
JT Perso

Source : TF1 Info

Une trentaine de piscines publiques, à Limoges, Granville ou encore Versailles, ont fermé brutalement leurs portes au début du mois de septembre.
Pour ne pas subir le même sort, le centre nautique de Nogent-sur-Marne a décidé de s’adapter.
La piscine olympique extérieur n’est plus chauffée et le port d’une combinaison thermique devient obligatoire.

Une décision qui ne devrait pas ravir les plus frileux d'entre nous. Dans le Val-de-Marne, la piscine olympique de la commune de Nogent-sur-Marne n’est plus chauffée depuis la mi-mai, mais depuis le 1er octobre, une condition pour la baignade vient de s’ajouter pour les plus téméraires. Le port d’une combinaison thermique a été rendu obligatoire. Au niveau du thermomètre, l’eau n’est plus à 26 degrés comme cela pouvait être le cas lors des derniers hivers.

Restriction oblige, la température ne dépassera pas les 19 degrés. "Je m'attendais à pire que ça. À partir du moment où on commence à nager, on ne sent plus rien", a déclaré un adepte du triathlon au micro de RTL. Cette décision n’a pas fait que des heureux. "Je ne nagerai pas dans une eau à 19 degrés. Nager plus de dix minutes dehors, c'est impossible, il fait beaucoup trop froid", a rapporté un adepte de ce centre nautique. 

"En fonction de l’évolution de la température, on se réserve le droit de demander un certificat médical d’absence de contre-indication à la pratique de la natation en eau froide", a déclaré Adrien Roudot, le directeur du centre nautique. "Nous demandons à nos usagers de diminuer leur temps d'entrainement", a expliqué de son côté, Adeline Savary, responsable des activités aquatiques. 

Lire aussi

La municipalité a dû s’adapter face à la hausse des prix de l’énergie. Pour rappel, une trentaine de piscines publiques, à Limoges, Granville ou encore Versailles, ont fermé brutalement leurs portes, le lundi 5 septembre dernier. La société exploitante Vert Marine a expliqué que cela n’était plus viable économiquement. Pour Nogent-sur-Marne, la gestion est aussi un coût non négligeable.

"Le coût supplémentaire pour la ville est d’1,8 million d'euros pour l’année. Le centre nautique représente 50 % de la consommation énergétique de la ville. La piscine olympique extérieure représentait la principale source de chauffage", a déclaré la municipalité au média Actu Val-de-Marne qui a rappelé que les piscines sont chauffées au gaz. La piscine étant chauffée depuis 2005, les employés ont fait part de leur inquiétude face à la baisse progressive de la température de l’eau. Ne sachant pas jusqu'où elle peut descendre, ils n’ont pas de vision à long terme concernant une fermeture probable du bassin. 


Julien Moreau

Tout
TF1 Info