VIDÉO - Plongée dans les coulisses du Salon de l'agriculture

par La rédaction de TF1 | Reportage : Justine Corbillon, Marine Derre, Maud Gatineau
Publié le 1 mars 2023 à 16h32

Source : JT 13h Semaine

Depuis samedi, la foule se presse au Salon de l’agriculture, à Paris.
Ce mercredi, nous passons de l'autre côté de la barrière pour découvrir ce que les visiteurs ne voient pas.

Des moutons qui n’ont pas fini leur nuit, des porcelets encore dans les bras de Morphée. À 6h du matin, Frédéric Berrier, lui, est déjà debout. Il doit s’occuper de ses animaux : nettoyer leurs boxes, puis les nourrir. Après seulement vient le petit-déjeuner pour les professionnels. Ensuite un petit footing matinal, tant que les allées du Salon sont encore vides. Ou encore pour se préparer au concours du jour, le nattage des chevaux. 

À 7h, le trafic s’intensifie. Les vaches passent la seconde. Direction la toilette : douche au grand air et derniers coups de brosse avant l’arrivée des visiteurs.

À 9h, c’est presque une deuxième journée qui commence. Les agriculteurs présentent leurs bêtes au concours, ou bien les mettent aux enchères. Les blondes d’Aquitaine sont des races à viande, bien souvent achetées par des bouchers. Pourtant, ce jour-là, deux amis veulent acheter Omerta. Pas pour la transformer en steak, mais pour la ramener dans leur pré. Ils y parviennent en dépensant la coquette somme de 17.000 euros pour devenir les nouveaux propriétaires de la miraculée du jour. Une journée dont Patrick Sazy, son éleveur, se souviendra longtemps. "C'est merveilleux pour elle, c'est une gentille vache", nous confie-t-il avec le sourire.

Quand ils ont un moment, les professionnels viennent se détendre et reprendre des forces dans une cantine réservée spécialement pour eux. "C'est super important de pouvoir s'extraire un petit peu de la foule, du bruit et de pouvoir manger des bons produits préparés avec soin", explique un des exposants. La fin de journée, elle, est souvent synonyme de décompression, l’occasion d’assister à des moments privilégiés.


La rédaction de TF1 | Reportage : Justine Corbillon, Marine Derre, Maud Gatineau

Tout
TF1 Info