La France face à une 3e vague d'ampleur

De Marseille à Rezé, les carnavals sauvages suscitent l’indignation

TF1
Publié le 22 mars 2021 à 19h59
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

REPORTAGE - De nombreux médecins et responsables politiques ont jugé irresponsable le comportement des participants au carnaval illégal, organisé dimanche en pleine pandémie à Marseille. D’autres rassemblements en Loire-Atlantique ou Annecy ont également eu lieu.

Irresponsables, inadmissibles. Toute la journée, les condamnations se sont succédé à propos du carnaval de Marseille. Alors que les services de la ville sont en plein nettoyage, certains habitants du quartier ne cachent pas leur colère.

Pas de masques, des gestes barrières pas vraiment respectés, 6 500 personnes ont défilé dans les rues de Marseille malgré la crise, parmi elles, Charlène qui assume une envie de liberté. “Il ne faut pas qu’on soit non plus les mauvais exemples. Je pense qu’on a juste voulu montrer qu’on était vivant”. Ce carnaval a lieu tous les ans à Marseille. La manifestation n’est pas déclarée à Marseille.

Mais la municipalité en avait confiance. “Nous avons en avant mis les moyens nécessaires, les forces de l’ordre national puis la police municipale“ a précisé Yannick Ohanessian, adjoint à la sécurité maire de la merveille, c'est-à-dire, la compagnie de CRS, les organisateurs, car c’était une manifestation non-autorisée”. Une bonne partie de l’après-midi, les policiers ont encadré la manifestation avant de disperser les participants vers 18h30. Aurait-il fallu agir plus tôt ? Difficile, selon les syndicats de la police.


TF1

Tout
TF1 Info