Le WE

Décision du Conseil d'Etat : les chasseurs manifestent leur colère

Publié le 18 septembre 2021 à 13h00, mis à jour le 18 septembre 2021 à 14h31
JT Perso

Source : JT 13h WE

Ces dernières années, ils se sentent attaqués et stigmatisés en permanence. Les chasseurs ont décidé de manifester leur colère surtout après la dernière décision du Conseil d'Etat qui a jugé illégal les techniques traditionnelles de chasse d'oiseaux.

Ils avaient annoncé une mobilisation massive. Ce samedi, près de 13 000 chasseurs et défenseurs de la ruralité ont défilé dans la capitale landaise. C'est l'interdiction par le Conseil d'Etat de certaines chasses traditionnelles d'oiseaux qui a mis le feu aux poudres. En 2018, les chasseurs avaient pourtant obtenu d'Emmanuel Macron une réforme baissant le prix du permis de 400 à 200 euros.

Les directives européennes ayant motivé les avis du Conseil d'Etat sont également dans le viseur des manifestants. "Aujourd'hui, il faut laisser vivre les ruraux. On en a marre de se faire dicter les choses par les gens hors-sol qui sont complètement déconnectés de nos préoccupations à nous localement", confie un manifestant.

Cette semaine, le gouvernement a mis en consultation plusieurs arrêtés pour autoriser à nouveau certaines pratiques de chasse traditionnelle. Une opération séduction à sept mois de l'élection présidentielle. Avec un million de pratiquants dans l'Hexagone, les chasseurs représentent un électorat très convoité par la classe politique. De nouvelles manifestations pourraient cependant avoir lieu ces prochains mois.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info