LE WE 20H

VIDÉO - Des Normands inventent la farine de… pommes

Léa Tintillier | Reportage A. Lebranchu, A. Vieira
Publié le 12 novembre 2021 à 14h50
JT Perso

Source : JT 20h WE

INNOVATION - Jusqu'à présent, on en faisait des tartes, du jus ou de la compote. Désormais, des Normands fabriquent aussi de la farine à base de pommes.

Les pommes, fruits emblématiques de Normandie, sont nombreuses dans la région. Alors pour réduire le gaspillage, une coopérative d'Épaignes, dans l'Eure, a mis à disposition des habitants un pressoir artisanal afin d'y fabriquer du jus. Les particuliers apportent leurs fruits et repartent avec du jus pasteurisé et conditionné. "Je les utilise au maximum, j’en donne et je ne peux pas tout utiliser. De cette façon, elles ne se perdent pas et je peux les consommer", témoigne une utilisatrice du service dans le reportage de TF1 en tête de cet article. Les pommes sont lavées, broyées et réparties dans des toiles avant d’être pressées. Le litre de jus coûte 1,20 euro. 

Mais en pressant les pommes, il reste une pâte épaisse de pulpe, de peau et de pépins appelée "marc". Alors, plutôt que de le donner aux agriculteurs pour le bétail, les responsables de l’association ont décidé de le valoriser.  

L'idée leur est alors venue d’en faire de la farine. Le principe : le marc est d’abord réparti sur des grilles. Il passe ensuite entre douze et seize heures dans un déshydrateur pour obtenir une caractéristique croustillante. Il ne reste plus ensuite qu’à le broyer. Avec dix kilos de marc humide, la coopérative produit environ quatre kilos de farine. "Ce qui est un déchet devient maintenant quelque chose qui apporte beaucoup plus à notre alimentation", explique l'une de ses membres. 

La farine de pomme est chère : elle est vendue 15 euros le kilo. Et le défi est de vendre un produit méconnu. Sans gluten et naturellement sucrée, cette farine s’utilise notamment en pâtisserie. Marie-Paule, la fondatrice de la coopérative, a imaginé des recettes pour faciliter les ventes. Les clients peuvent goûter ses créations, rien de plus efficace pour les convaincre. 


Léa Tintillier | Reportage A. Lebranchu, A. Vieira

Tout
TF1 Info