La France face à une 3e vague d'ampleur

Deuxième vague : comment les plus fragiles réagissent-ils ?

Publié le 26 octobre 2020 à 20h07
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Parmi les options envisagées par le gouvernement pour endiguer l'épidémie, le reconfinement des plus fragiles comme les personnes âgées, les diabétiques, ou encore celles ayant une pathologie cardio-vasculaire... Reportage à Lille.

Carole Pannier, 48 ans, s'est auto-confinée il y a quelques jours. Elle souffre d'obésité morbide. Elle est éducatrice familiale, mais elle a demandé à son employeur de ne plus travailler pour le moment. Elle est en arrêt-maladie car elle se sent beaucoup trop fragile pour prendre le risque d'attraper le coronavirus.

Cécile Manté, 68 ans, cumule plusieurs maladies. Elle est d'abord diabétique, hyper-tendue et asthmatique. Depuis le confinement en mars dernier, elle a pris conscience de ses fragilités. Elle sort au moins une fois par jour avec son mari. Elle est aussi investie dans le don du sang ou la paroisse, mais ce qui lui manque le plus c'est sa famille qu'elle voit beaucoup moins depuis plusieurs mois. Ses enfants ont peur pour elle.

Jean Lestienne, un retraité de 74 ans, sort beaucoup moins qu'avant. Il est conscient qu'il doit faire beaucoup plus attention que les autres. Selon le Conseil scientifique, 23 millions de Français sont considérés comme fragiles.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 26/10/2020 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 26 octobre 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info