La Guadeloupe et la Martinique en proie à de vives tensions

Emeutes en Martinique : le quotidien de plus en plus compliqué

Publié le 27 novembre 2021 à 20h07, mis à jour le 27 novembre 2021 à 21h43
JT Perso

Source : JT 20h WE

La contestation continue aux Antilles. De nouveaux pillages et des incendies ont encore eu lieu en Martinique vendredi soir. Une station-service de Fort-de-France a été la cible des émeutiers. La vie quotidienne devient compliquée pour les habitants.

Pillé, incendié, une station-service a été attaquée pendant la nuit. Un énième épisode de violence et un énième commerce inutilisable en Martinique. Le quartier se réveille sonné.

Après cinq nuits de chaos, la vie quotidienne est bouleversée dans certaines communes. La circulation toujours difficile. Nous passons certains barrages uniquement à moto. Direction Trinité, à une demi-heure de Fort-de-France.

Dans certaines parties de la Martinique, l'approvisionnement est plus difficile. Pour éviter les pénuries où le carburant est rationné, la file d'attente est très longue. Plusieurs stations sont réquisitionnées pour ravitailler les ambulances, les pompiers ou la police. D'autres autorisent seulement 30 euros de carburants par voiture.

Pas de rupture de stock, mais des problèmes d'approvisionnement dans certains supermarchés, où une dizaine de rayons sont vides. Autre commerce perturbé, les pharmacies. Elles étaient toutes fermées ce samedi. Une manière de protester contre les pillages d'officine et le climat d'insécurité.

TF1 | Reportage J. Garro, G. Aguerre, B. Rey


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info