Dans le Haut-Rhin, des supermarchés entièrement dédiés à des exploitations agricoles de la région ont fait leur apparition. C’est un système gagnant-gagnant : les agriculteurs sont mieux rémunérés et ce n’est pas plus cher pour le consommateur.

Quel est le point commun entre ces légumes, ces produits laitiers ou ces cosmétiques ? Tous ont été produit à moins de 50 kilomètres de ce magasin en Alsace. Et le président de la structure connaît ainsi par cœur les 2 000 références issues de 60 fermes locales. Bref, il y a ici de quoi remplir entièrement son panier de courses et sans se ruiner. Mis à part ces pâtes ou ces yaourts, 10 % plus chers que dans la grande distribution, les prix sont équivalents en raison des faibles coûts de transport.

Il y a cinq ans, Denis Digel, ce maraîcher de la région a appris que cet ancien hypermarché de hard discount était en vente. Il convainc alors 30 agriculteurs du coin de le racheter avec lui. Pour l’agriculteur, cela lui permet de mieux se rémunérer.

Ange Loing et Coraline Boehly sont éleveurs de vaches laitières à 20 kilomètres de Colmar. Grâce au supermarché d'agriculteurs, ils ont pu arrêter de produire du lait pour la grande distribution : très peu rentable, en se consacrant plutôt sur le développement de nouveaux produits : du fromage, mais aussi des yaourts, et même des cosmétiques. En tout, 70 références dont ils fixent eux-même le prix.

Tous les ans, le chiffre d'affaires du magasin augmente de 5 %. Un succès tel qu'il y a quelques mois, un autre supermarché a ouvert ses portes à Sochaux.

T F1 | Reportage T. Leproux, D. Bordier, A. Espitia


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info