La flambée des prix de l'énergie

Comment l'alerte sera donnée en cas de coupures de courant cet hiver ?

par Maëlane LOAËC
Publié le 5 décembre 2022 à 12h40
JT Perso

Source : Le JT

Le gouvernement travaille à la préparation de délestages ciblés cet hiver, pour préserver le réseau électrique en cas de tensions.
Un plan pourra être enclenché en cas de signal rouge sur le site EcoWatt.
Différents messages d'alerte sont prévus avant la coupure et le jour même.

"Responsabilité, mais pas de panique" : interrogé par TF1/LCI samedi, Emmanuel Macron a tenté de rassurer sur d'éventuelles coupures de courant cet hiver. Les autorités préparent en effet six à dix délestages sur la saison, de quoi soulager le réseau électrique s'il venait à être surchargé. Ils "concerneront les pics de consommation électrique, donc les jours de semaine, et les créneaux horaires indicatifs de 8h à 13h et de 18h à 20h", et le mois de janvier serait le plus à risque, indique le gouvernement dans une circulaire du gouvernement transmise par les préfets, consultée par TF1info. La mesure restera toutefois "exceptionnelle" et sera "mise en œuvre en dernier recours", insiste-t-il. 

Ainsi, près de 40% des Français ne seront jamais concernés par ces délestages, "soit parce qu'ils sont listés comme des usagers prioritaires, soit parce qu'ils sont raccordés à une ligne qui alimente un usager prioritaire ou un site vital qui ne peut pas être coupé", précisent les autorités. Mais pour les 60% autres, comment seront-ils informés pour se préparer aux éventuelles périodes de coupure ? Les lieux concernés et les horaires seront signalés la veille, vers 17h. Voici le détail du protocole.

J-3 et J-2 : le signal rouge lancé

Via le site internet et l'application EcoWatt, le gestionnaire des lignes à haute et très haute tension RTE lancera si besoin des alertes : un signal orange lorsque le réseau électrique est tendu et que "des éco-gestes sont à privilégier", et rouge en cas de très fortes tensions sur certains créneaux, entraînant des coupures "inévitables" si la consommation ne chute pas. Ces mises en garde seront aussi relayées "par les grands distributeurs d'électricité, de nombreux médias, des enseignes de grande distribution, La Poste, des agences immobilières, etc", liste le site Vie-publique.fr

Trois jours avant le possible délestage, RTE va émettre un signal orange ou rouge. Si l'alerte se confirme, il va réaffirmer la prévision d'un signal rouge le lendemain, une information qui doit ensuite être relayée par les élus et les gestionnaires de réseau auprès des usagers, pour les encourager à baisser leur consommation sur les heures de pic. Toujours deux jours avant une éventuelle coupure, une information sera aussi transmise aux patients à haut risque vital (PHRV), considérés comme prioritaires, signale Vie-Publique.fr. À ce stade, le délestage n'est toutefois pas encore entériné. 

Lire aussi

J-1 : le plan de délestage et les zones concernées détaillés

Mais il se concrétise si à J-1, RTE confirme définitivement le signal rouge sur EcoWatt. À 15h, le gestionnaire de réseau indiquera une première prévision de la puissance électrique qu'il faudra temporairement suspendre pour soulager le système. À 17h, la filiale d'EDF Enedis publiera une première version d'un plan de délestage, qui comportera les départements et villes concernés, sur son site Coupures-temporaires. Celui-ci permettra de rechercher une adresse particulière, mais aussi de renseigner sur l'heure précise de la coupure. Il sera accessible depuis le site ou l'application EcoWatt.

À 19h30, RTE et Enedis mettront à jour au besoin la quantité d'énergie et/ou les tranches horaires à délester, si les prévisions se dégradent. Puis, à partir de 21h30, si le plan de délestage doit toujours être revu à la hausse, Enedis actualisera ses informations et diffusera dans un communiqué de presse une carte des zones géographiques concernées. 

Le jour J : des alertes envoyées sur l'application EcoWatt

Entre 21h30 et 6h du matin, les prévisions ne seront pas modifiées. Il faudra donc attendre le jour même, à l'aube, pour obtenir les dernières informations sur le plan prévu. Mais très peu de modifications sont à attendre : "elles ne concerneraient qu’un éventuel allègement des délestages voire un évitement des coupures", précise la circulaire. Le jour J, des alertes seront envoyées aux utilisateurs de l'application EcoWatt. Les coupures, qui ne devront pas dépasser des tranches de deux heures maximum par client, seront activées par les 30 agences régionales d'Enedis. 


Maëlane LOAËC

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info