Le 13H

VIDÉO - Voici le classement des régions les plus fières de leur accent

La rédaction de LCI | Reportage L. Huré et E. Pépin
Publié le 15 décembre 2021 à 10h08
JT Perso

Source : TF1 Info

SONORITÉS - Six Français sur dix sont fiers de l'accent de leur région, selon une enquête réalisée pour le 13H de TF1 sur la relation des Français à ce territoire. Mais ce sentiment est plus ou moins fort selon où l'on habite.

Élocution, modulation de la voix, sonorités : au même titre que le patrimoine historique et culturel, l'accent est l'une des richesses régionales prisées par les Français. C'est ce que révèle la vaste enquête sur les régions métropolitaines publiée lundi par TF1 sur leur relation à ce territoire, un sondage exclusif rassemblant 3500 personnes de 18 à 74 ans en partenariat avec Sociovision, filiale de l'institut de sondages Ifop. 

Si la langue et les accents ne constituent que 8% de ce qui fait la fierté de la région de résidence pour les votants, 60% des sondés se disent attachés à l'accent de leur région. Un score qui grimpe à 65% pour les 55-64 ans.

Parmi les Français les plus prompts à défendre leur accent, le record revient donc à la Provence-Alpes-Côte-d'Azur, avec près de huit habitants sur dix qui en sont fiers (78%). "Nous avons l'accent qui chante", affirme un passant marseillais dans le quartier haut en couleurs de L'Estaque, dans le reportage du JT de 13H en tête d'article. "C'est notre identité, c'est Marseille, la Provence, c'est le soleil et la mer", abonde un autre.

Mais qu'est-ce-qui fait ainsi sa spécificité ? "Toutes les voyelles et toutes les consonnes, nous les prononçons, tandis que les Parisiens en mangent la moitié", lance une Marseillaise. C'est aussi un patrimoine bien ancré qui se transmet au cœur des familles depuis longtemps. "Ma petite-fille est née en Bretagne, mais elle a l'accent marseillais", s'amuse un autre habitant.

Suivent ensuite dans ce classement les Occitans (77%) et les Bretons (66%). Les autres régions de la métropole tutoient la moyenne nationale, quelques pourcents près : les Hauts-de-France et la Nouvelle-Aquitaine (63%), le Grand-Est (61%), la Normandie (59%), Bourgogne-France-Comté (58%), Auvergne-Rhône-Alpes (57%), Pays-de-la-Loire (56%).

Par ailleurs, 18% des Français parlent une langue régionale (5% l'utilisent régulièrement) tandis que 35% des sondés disent ne pas en parler mais s'y intéresser, souhaitant en apprendre une. La région où le patois est le plus parlé est les Hauts-de-France (38%), loin devant le Grand-Est (26%) et l'Occitanie (23%). 

En Bretagne, en Normandie, dans les Pays-de-la-Loire, en Île-de-France et en Auvergne-Rhône-Alpes en revanche, ces langues régionales sont en perte de terrain, puisque seuls 10 à 13% de la population parlent le patois local. Mais 45% des Bretons et 41% des résidents de Pays-de-la-Loire aimeraient apprendre cette langue.


La rédaction de LCI | Reportage L. Huré et E. Pépin