VIDÉO - Entre petits bobos et vraies urgences, les vétérinaires ne chôment pas au Salon de l'agriculture

par La rédaction de TF1info | Reportage : Charles Diwo, Maud Gatineau
Publié le 2 mars 2023 à 17h11

Source : JT 13h Semaine

On a l'habitude de dire que le Salon de l'Agriculture est la plus grande ferme du pays.
Et si les éleveurs accompagnent leurs bêtes, les vétérinaires sont aussi présents pour traiter les petits soins comme les urgences.

Il faut se rendre auprès de l'animal au plus vite et ne surtout pas perdre une seule minute. Un veau a du mal à respirer. Lionel Grisot, vétérinaire de garde au Salon, doit intervenir en réalisant un premier examen de santé. Il diagnostique les symptômes classiques d'un coup de froid. Mais rassurez-vous, ce n'est rien de trop grave. "Je vais lui faire un traitement quand même, je ne vais pas la laisser comme ça", dit-il dans la vidéo en tête de cet article.

Comme lui, douze vétérinaires venus de tout le pays se relaient nuit et jour pour veiller sur les 4000 animaux du Salon. Lors de notre passage sur place, c'est la santé d'un des moutons qui inquiète les équipes. "Déjà de l'extérieur, on voit qu'il n'est pas bien. Il a la tête qui est plutôt basse, il n'a pas les oreilles tendues", nous explique un vétérinaire. L'animal ne se nourrit plus et est incapable de se tenir debout. Il est mis sous perfusion. Une intervention délicate, sous le regard inquiet de l'éleveuse. "Je m'en veux un peu parce que je ne l'ai pas vu mal hier donc je ne sais pas si c'est pendant la nuit que ça s'est vraiment dégradé. Du coup, on a tout de suite appelé le vétérinaire".

Le mouton va rester toute la journée en observation. Quant aux vétérinaires, ils reprennent déjà leur tournée et sont prêts à répondre à toutes les urgences du Salon.


La rédaction de TF1info | Reportage : Charles Diwo, Maud Gatineau

Tout
TF1 Info