VIDÉO - Leur tour menace de s'effondrer : des centaines d'habitants d'Epinay-sur-Seine évacués en urgence

Thomas Guien
Publié le 11 novembre 2021 à 8h31, mis à jour le 11 novembre 2021 à 8h56
JT Perso

Source : TF1 Info

L'essentiel

SEINE-SAINT-DENIS - Des centaines d'habitants doivent évacuer d'ici le 8 décembre l'Obélisque d'Epinay-sur-Seine en raison de sa vétusté.

La douche froide pour les résidents de l'Obélisque d'Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis). Cette tour emblématique de la ville menace de s'effondrer, nécessitant une évacuation forcée de ses habitants. Ils sont environ 500 à devoir quitter les lieux d'ici le 8 décembre.

Une centaine d'entre eux ont déjà dû faire leurs valises, un arrêté préfectoral ayant été pris le 29 octobre pour évacuer ces premiers résidents au plus tard le 10 novembre. Un premier arrêté avait déjà été pris, interdisant l'accès aux balcons de la façade sud à cause du risque d'effondrement lié à la vétusté du bâtiment. Ce dernier, construit dans les années 1970, comporte 32 étages.

"J'ai eu beaucoup de mal à payer ce logement"

Propriétaire d'un appartement depuis 31 ans, Monia à raconté à LCI "vivre un cauchemar." "On est en train de couler, et quand on dit 'au secours', on nous appuie la tête sous l'eau". "C'est toute une vie que nous mettons dans des cartons en 15 jours", a renchéri Daniel, lui aussi habitant de la tour. "On ne sait pas où aller."

"Je ne quitterai pas les lieux", a estimé Jamil. "Je vais dormir où ? Ma mère est là, elle a mal au dos, elle ne peut pas marcher. Il faut être des humains. Les animaux sont mieux traités que nous."

La situation financière de l'Obélisque est catastrophique : en avril, la dette cumulée s’élevait à près d’1,7 million d’euros. Selon Le Parisien, 40 % des propriétaires ne payaient plus leurs charges à cette date.

L'hypothèse d'une démolition

Jacques Witkowski, le préfet de la Seine-Saint-Denis, lui, reconnait le désarroi des habitants. Mais assume la décision : "J'ai dans les mains, comme le maire qui a la responsabilité publique, un rapport d'experts judiciaires qui fait suite à trois expertises, non judiciaires certes mais, qui nous impose un calendrier d'action qui est extrêmement court. Un risque que cet expert estime extrêmement imminent et extrêmement fort".

En avril, le maire d’Epinay-sur-Seine, Hervé Chevreau(DVD), émettait l’hypothèse d’une démolition d’ici "sept ou huit ans".


Tout
TF1 Info