VIDÉO - "Être au bout du rouleau" : d'où vient cette expression ?

par RLV | Vincent LAMHAUT, Thierry CHARTIER et Bora AGIRBASSE
Publié le 9 mars 2023 à 17h06

Source : JT 13h Semaine

On emploie souvent l'expression "être au bout du rouleau" pour traduire notre fatigue.
Mais d'où vient-elle réellement ?

Votre journée paraît interminable. Ça vous est arrivé d'"être au bout du rouleau", une expression traduisant un déclin physique, moral ou financier. Mais quel est donc ce fameux rouleau ? D'où vient-il ? Bonnes questions.

À l'origine, l'expression faisait référence à un type de rouleau à manipuler avec délicatesse. Jadis, on utilisait un bâton de buis ou d’ivoire pour y enrouler des feuilles, écrites sur une seule face et collées bout à bout. Ces ancêtres du livre étaient appelés des rôles. Au théâtre aussi, les textes des acteurs médiévaux étaient écrits sur des rôles ou des rôlets, pour les petits dialogues. Quand le comédien arrivait au bout de son rôlet, il n'avait plus rien à lire ou à dire. Il était donc... au bout du rouleau, démuni face à une situation, ne sachant que dire et que faire.

L'expression a bien sûr évolué. Au XIXe siècle, le terme rôlet se transforme en rouleau, se libérant de sa connotation théâtrale, pour devenir donc un "rouleau de pièces". Arriver au bout du rouleau signifiait donc être sans ressource. Plus d'informations dans la vidéo en tête de cet article.


RLV | Vincent LAMHAUT, Thierry CHARTIER et Bora AGIRBASSE

Tout
TF1 Info