REPORTAGE - En rentrant de trois mois de confinement chez ses parents, un étudiant toulousain n'a pas pu rentrer dans son appartement. Il raconte sa mésaventure.

Il est passé devant son appartement pendant des semaines dans l'espoir de le récupérer. Volets fermés, serrures changées, Tristan Chipaux a été victime d'un squattage. De retour d'un séjour prolongé chez ses parents en raison de l'épidémie de Covid-19, l'étudiant toulousain a eu une très mauvaise surprise. "Je suis arrivée avec mes affaires, j'ai essayé de rentrer mes clés et ça ne rentrait pas", raconte le vingtenaire à TF1. "Au départ, je pensais un peu bêtement m'être trompé d'étage." 

Mais comment cela a-t-il pu arriver ? Le squatteur "ouvre la porte d'entrée, voit une boîte aux lettres pleine, en déduit que l'appartement n'est pas habité donc y va", suggère un voisin. Celui-ci n'a pas été surpris puisqu'un autre locataire de l'immeuble a connu la même mésaventure. Quelques semaines auparavant, des policiers ont en effet dû intervenir pour évacuer les lieux. "Ils sont venus à quatre et ont sorti les gens", témoigne une autre voisine qui a filmé la scène. 

Et à l'intérieur de ce logement, la vieille dame a découvert... les affaires de Tristan, qui avaient servi à meubler les deux appartements occupés illégalement. "Regarder cette vidéo me fait mal au cœur", confie le jeune homme. "Il y avait toute ma vie dedans." 

Dépôt de plainte

Lors de son dépôt de plainte, les forces de l'ordre lui ont déconseillé d'entreprendre d'autres démarches - comme aller déloger lui-même le squatteur - afin de ne pas envenimer la situation. Le jeune homme a donc attendu de longs jours avant de se réapproprier son domicile qu'il paye grâce à des petits boulots. "C'est moi qui paie le loyer tous les mois, je n'ai jamais eu de retard, jamais eu de souci avec l'agence", explique-t-il.  "À partir du moment où on peut prouver que c'est chez nous, je ne comprends pas pourquoi on ne peut pas directement intervenir avec les forces de l'ordre et un serrurier."

L'étudiant a pu récupérer son appartement ce jeudi après-midi, mais souhaite désormais en partir. 


Léa LUCAS avec TF1

Tout
TF1 Info