VIDÉO - Faut-il interdire l'écriture inclusive ?

par La rédaction de TF1 | Reportage Guillaume Frixon, Aurélien Flament
Publié le 31 octobre 2023 à 16h43

Source : JT 13h Semaine

L'écriture inclusive est une tendance qui consiste à mélanger masculin et féminin pour aboutir à une langue plus neutre.
Le Sénat l'a rejetée pour protéger la langue française mais le texte doit être étudié à l'Assemblée nationale.
Plus égalitaire pour certains et "moche à lire" pour d'autres, l'écriture inclusive fait encore débat.

C'est une nouvelle écriture qui devait réduire les inégalités entre les genres féminin et masculin. Le but était de rendre les mots plus neutres à grand renfort de tirets ou de points médians. Et justement, sur ce point, les Français et Françaises sont partagés : "On a déjà assez de mal à parler en français. Moi, je suis pour l'orthographe normale" ; "J'utilise ce qu'on utilisait avant, ce qu'on a appris à l'école et ça me va très bien".

Une pratique interdite à l'école

Le texte voté par le Sénat veut "protéger le français des dérives de l'écriture inclusive". Résultat : les mots comme "iel" ou "celleux" seraient bientôt interdits d'usage. "Je trouve ça très moche à lire", tranche une passante dans la vidéo du 13H de TF1 en tête de cet article. 

Par ailleurs, depuis deux ans, la scène culturelle La Comédie de Clermont utilise l'écriture inclusive dans ses communiqués, ses programmes et ses affiches. "C'est s'adresser à toutes et tous, en mettant le masculin et le féminin aussi", approuve une jeune femme. Malgré les remarques récurrentes de spectateurs reprochant les difficultés de lecture, ici, l'écriture inclusive est plutôt bien vue.

Déjà interdite à l'école depuis 2021, l'écriture inclusive fait donc toujours parler. Une proposition de loi prévoit de la bannir de tous les textes administratifs français. Mais pour cela, il faudrait qu'elle soit aussi adoptée.


La rédaction de TF1 | Reportage Guillaume Frixon, Aurélien Flament

Tout
TF1 Info