Le WE

Feux d'artifice du 15 août : une interdiction qui divise

TF1 | Reportage A. Lebranchu, A. Coulon
Publié le 14 août 2022 à 20h12, mis à jour le 15 août 2022 à 15h17
JT Perso

Source : JT 20h WE

Le retour de la pluie n'écarte pas le risque d'incendie.
Certains feux d'artifice ont donc été annulés dans plus d'une vingtaine de départements.
Dans les communes où ils ont été maintenus, tout un protocole de sécurité est mis en place.

Ces artificiers ont passé la journée à préparer le moment tant attendu de la soirée. À Courseulles-sur-Mer, dans le Calvados, le feu d'artifice sera bien tiré de l'autre côté du port sur une partie sèche. La maire de la commune, Anne-Marie Philippeaux, s'assure que tout est en ordre. Exceptionnellement, des extincteurs seront installés et les pompiers prêts à intervenir.

La commune est située sur la côte et les risques d'incendies sont limités, mais il faut être prudent. "Si le vent tournait, si jamais il y avait un vent violent, c'est à partir de ce moment-là qu'on pourrait éventuellement changer de décision. La décision sera prise au dernier moment. S'il y avait un coup de vent trop important, il n'y aurait pas de feu d'artifice", prévient la maire de la commune.

Dans de nombreux départements, les feux d'artifice privés sont interdits. Seuls quelques cas font exception selon une réglementation très stricte. Beaucoup de communes ont pris elles-mêmes l'initiative d'y renoncer. C'est le cas de Saint-Amand-Villages, dans la Manche, dont le feu d'artifice de ce lundi est annulé. La sécheresse y est bien visible. À seulement deux kilomètres du bourg, les restes calcinés d'un champ qui a brûlé il y a deux semaines. Les habitants sont compréhensifs même si habituellement, le feu d'artifice est l'événement immanquable qui attire du monde. La France traverse une sécheresse historique. Tous les départements sont sous surveillance.


TF1 | Reportage A. Lebranchu, A. Coulon

Tout
TF1 Info