Le 20h

Napoléon, Colbert... les statues controversées ont-elles été déboulonnées ?

TF1 | Reportage Mathilde Guénégan, Anaïs Lebranchu, Grégoire Guist'hau
Publié le 29 juillet 2022 à 11h36
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

La statue de Napoléon a fait son grand retour, jeudi 28 juillet, à Rouen, place de l'Hôtel de Ville.
Il y a deux ans, elle a été déboulonnée pour une remise à neuf.
Le maire avait évoqué l'idée de la placer ailleurs, une idée que les habitants ont rejetée en bloc.

Des habitants sont venus immortaliser l'événement. "C'est impressionnant et il est super beau", lance une femme. Après deux ans de restauration et autant de polémiques, la statue de Napoléon Bonaparte a retrouvé son socle dans la matinée de ce jeudi 28 juillet. La mairie socialiste voulait la déplacer dans un autre lieu de la ville et la remplacer par une autre statue, celle de l'avocate féministe Gisèle Halimi. Mais à 68%, les habitants ont voté contre.

Colbert, l'autre controverse

Faut-il se débarrasser des statues controversées ? Le sujet fait débat depuis deux ans. À Paris, par exemple, c'est  la sculpture de Colbert, auteur du Code noir, qui avait été vandalisé. Aujourd'hui, il est toujours là. Et la mairie n'envisage pas de remplacer la moindre statue. "Il n'est pas prévu ni envisagé de déboulonner des statues appartenant à la ville", assure la mairie de Paris. La municipalité préfère inaugurer de nouvelles statues.

Lire aussi

À Bordeaux, on ne veut pas non plus effacer l'histoire, mais l'expliquer, en ajoutant des panneaux informatifs. Dans la rue Colbert, on apprend ce qu'était le Code noir. Une dizaine d'autres plaques seront inaugurées d'ici la fin de l’année 2022. Une petite victoire pour une militante antiraciste. "On peut toujours faire plus, et mieux, mais on avance. Le travail est long, mais il commence à porter ses fruits", se félicite Clarisse Gomis, secrétaire générale de l'association "Mémoires et partages". En ville, les espaces publics évoluent au fil des ans, mettant en lumière de nouvelles personnalités, sans toutefois occulter la part sombre de l'Histoire.


TF1 | Reportage Mathilde Guénégan, Anaïs Lebranchu, Grégoire Guist'hau

Tout
TF1 Info