REPORTAGE - Il était obligatoire à l'extérieur depuis juillet 2020, ce n’est plus le cas depuis ce jeudi matin, sauf là où nous sommes nombreux, comme dans les rue commerçantes. par exemple. Comment avez-vous vécu cette première journée sans masque ?

Se libérer du masque, retrouver le sourire des proches. Le mariage de Mohamed et Laure Belkacemi ne pouvait pas tomber un meilleur jour. La fin du masque obligatoire à l’extérieur, c’est aussi pour vous une source de préoccupation en moins. “C’était extrêmement contraignant auparavant de devoir ne pas oublier le masque, de rentrer chez soi, d’aller le retrouver, de le mettre”, avoue une jeune femme“.

Si la règle semble facile. Comme toutes les règles, elle a des exceptions. Par exemple, au marché, ce matin, nous avons été à l’extérieur. Alors faut-il mettre un masque ou pas ? La majorité des personnes étaient masquées. Et quand quelqu’un n’en porte pas, c’est souvent par inattention. Ne pas avoir son masque, là où il reste obligatoire, est puni de 135 euros d’amendes.

Pour quitter le marché, nous avons pris le transport en commun. À l’arrêt de bus, comme à la sortie d’une école, par exemple, partout où les gens se rassemblent, le masque reste obligatoire. Même règle pendant le trajet. Le masque reste obligatoire à l’intérieur des commerces. Quelques inégalités persistent en terrasses, malgré la chaleur et bien que plus personne ne soit masqué, les serveurs, eux, doivent encore le supporter.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info