Frissons : dans la peau de Top Gun

Publié le 9 avril 2022 à 20h27, mis à jour le 10 avril 2022 à 0h11
JT Perso
Comment désactiver votre Adblocker
  • Cliquez sur l'icône de votre Adblocker installé dans votre navigateur. En général elle se trouve dans le coin supérieur droit de votre écran. Si vous utilisez plusieurs adblockers, veillez à bien tous les désactiver pour pouvoir accéder à votre vidéo.
  • Suivez les instructions indiquées par votre Adblocker pour le désactiver. Vous devrez peut-être sélectionner une option dans un menu ou cliquer sur plusieurs boutons.
  • Lorsque votre Adblocker est désactivé, actualisez votre page web.
  • Remarque : Si vous utilisez le navigateur Firefox, assurez-vous de ne pas être en navigation privée.
adblock icone
Un bloqueur de publicité empêche la lecture.
Veuillez le désactiver et réactualiser la page pour démarrer la vidéo.

Source : JT 20h WE

Le 18 mai prochain, la Croisette vivra l'un des moments les plus forts du Festival de Cannes. Près de 36 ans après Ton Gun, Tom Cruise viendra présenter en avant-première le deuxième opus de ce film culte.

À 1 900 km/h, 30 tonnes de métal : accélération foudroyante, manœuvres encensées et derrière le manche, il y a vous. Vous ne monterez peut-être pas sur le même avion de chasse que celui de Top Gun 2, mais dans un vrai jet avec tout la tiraille. Pour Clémence, pas exemple : un combinaison anti-g, un gilet de sauvetage et des marches de pro, ou presque. Pour ses 29 ans, son compagnon lui a offert un baptême, chez Top Gun Voltige, en L-39 Albatros, un petit chasseur tchèque construit à l'époque de l'URSS. Sur l'aérodrome de La Roche-sur-Yon, elle s'installe en place arrière avant de passer au deuxième briefing de la matinée concernant un équipement forcément impressionnant.

Pour suivre et filmer son vol, nous avons droit à un Gamebird. À la place du siège éjectable, on retrouve un bon vieux parachute. Et c'est parti pour une demi-heure de sensation jusqu'à la côte vendéenne. Depuis près d'une décennie, son pilote Benoît embarque des passagers âgés de 15 à 82 ans, avec parfois des surprises. Après la prise en main, les choses sérieuses commencent : simulation d'attaque au sol à 650 km/h, évolution à basse altitude et voltige tant que l'estomac du client tient le coup.

Dans l'avion à hélices, petit mais costaud, à nous de jouer. Nous avons choisi la formule mission extrême pour une avalanche d'adrénaline. C'est spectaculaire et décoiffant. Le petit sac est rempli, mais l'ego est satisfait. Presque neuf jets ont été effectués. Il ne reste plus qu'à retrouver le plancher des vaches pour comparer ces expériences hors norme. Celle de Clémence a coûté la très coquette somme de 2 600 euros, la nôtre était à 550 euros. Des sommes dérisoires face aux 160 millions d'euros de Top Gun qui ont notamment permis à Tom Cruise de voler à bord d'un chasseur de l'US Navy.

T F1 | Reportage O. Santicchi, O. Stammbach


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info