Le 13H au jardin

Combien ça coûte d’installer une pièce en plus dans son jardin ?

LT
Publié le 6 mai 2021 à 11h03, mis à jour le 16 février 2022 à 17h34
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

CONSOMMATION – Si, avec le confinement, le télétravail est devenu la norme, travailler à la maison n’est pas toujours simple. Est-il alors possible d'installer une pièce en plus dans son jardin ?

Vous faites peut-être partie des 7 Français sur 10 qui déclarent manquer de place chez eux. Une question alors s'adresse à vous : savez-vous qu’il est possible d’installer des petits studios en bois ou conteneurs dans votre jardin pour y remédier ? Ces constructions qui ne nécessitent pas de permis de construire si elles font moins de 20 m² sont peut-être la solution pour disposer d’un véritable espace de travail à domicile. Seulement, autre question : combien ça coûte ?

Le studio en bois, à la fois esthétique et rapide à installer

L’acquisition d’une pièce en plus dans un jardin représente un investissement important. Mais elle permet également de valoriser votre propriété. La pièce supplémentaire peut être transformée à la guise du propriétaire suivant en cas de revente.  

Pour commencer, le type d’essence du bois va avoir une influence sur le prix. Il ne sera pas le même si vous choisissez du pin douglas ou des panneaux de fibres de bois compressées. Ensuite, cela dépend aussi si vous choisissez du bois traité ou non. Le bois traité sera plus cher, mais demande moins d’entretien. 

Le prix d’un studio en bois de 15 m² coûte, en entrée de gamme, aux alentours de 25.000 euros avec installation et livraison, mais sans les rangements et la salle d’eau. Pour un studio de 20 m², dont vous pouvez voir un exemple dans le reportage de TF1 en tête de cet article, Abdourahmane a payé 33.000 euros. "C’est vraiment la configuration la plus simple, un bureau, un espace café, un canapé, deux tableaux", précise-t-il.   

 

Dans l’entreprise que vous voyez dans le reportage, les demandes ont été multipliées par sept en un an. Elle propose des petits studios en bois de 20 m² dont les prix varient entre 30.000 et 36.000 euros. Le directeur de l’entreprise énonce que cela est 20% moins cher qu’un agrandissement de maison. "Aujourd’hui, agrandir une maison, c’est aussi long que de la construire. De façon traditionnelle, il faut huit à douze mois pour agrandir la maison et ça, beaucoup de Français se refusent à entreprendre ces travaux et préfèrent déménager. Grâce à notre solution, en quelques heures, on va pouvoir agrandir la maison", explique-t-il. Comptez entre six et huit semaines entre la commande de l’extension et l’installation qui, elle, durera moins d’une journée. 

Le conteneur, légèrement moins cher et résistant aux températures extrêmes

Le conteneur maritime aménagé est en plein essor. Un conteneur d’occasion brut d’environ 15 m² coûte entre 2000 et 4000 euros. Ajoutez à cela l’isolation par l’extérieur, mais également l’intérieur, les ouvertures et l’aménagement intérieur. Si vous faites les travaux vous-même il faut ajouter entre 200 à 450 euros par mètre carré contre 400 à 600 euros si vous choisissez de sous-traiter. Pour un conteneur totalement aménagé par l’entreprise, comptez au minimum 27.000 euros. L’un des principaux avantages du conteneur est qu’il résiste aux températures extrêmes de -30° à +60°, lorsqu'il est bien isolé. 

Les dépenses supplémentaires à prévoir

Ajoutez à cela le prix du raccordement pour l’eau et l’électricité. Il dépendra de la distance jusqu’au compteur à laquelle vous allez installer votre bureau ou studio. En dessous de 30 mètres, l’électricité vous coûtera entre 10 et 15 euros du mètre entre le bureau et le compteur. Pour ce qui est de l’eau, si la construction se trouve à moins de 30 mètres, il faudra compter entre 600 et 800 euros. 

Si la pièce supplémentaire fait plus de 20 m², elle nécessite un permis de construire qui sera facturé entre 500 et 1000 euros. En dessous, une simple déclaration préalable de travaux suffit et coûte 300 euros. 

Lire aussi

Il faut enfin penser aux taxes et impôts. Les aménagements de jardin engendrent une taxe d’aménagement. De plus, le fait d’ajouter de l’espace habitable à votre maison aura un impact sur la taxe foncière. 

Avant de se lancer, il faut donc bien réfléchir et prévoir son budget. Cela représente un certain investissement, mais également de la place supplémentaire. Autre avantage non négligeable, ces aménagements sont nomades, ils peuvent vous suivre lorsque vous décidez de déménager. 


LT

Tout
TF1 Info